Le concerto de François Marthouret

Serge Rachmaninov à la Villa Senart, 1936
Serge Rachmaninov à la Villa Senart, 1936 ©Getty - Hulton Archive
Serge Rachmaninov à la Villa Senart, 1936 ©Getty - Hulton Archive
Serge Rachmaninov à la Villa Senart, 1936 ©Getty - Hulton Archive
Publicité

Quelle est l'œuvre qui vous accompagne, qui vous bouleverse, qui vous questionne ? Cette semaine, François Marthouret tente de "revenir enfin ce vers quoi il était parti"

François Martohuret présente Centenaire au Théâtre de poche de Montparnasse. 

Le "centenaire" ce n’est pas lui, mais le poète Renée de Obaldia qui souffle 103 bougies et dont François Marthouret traverse l’œuvre à travers trois thématiques, l’état du monde, l’amour, et la mort. 

Publicité

Des mots choisis par le comédien et accompagnés au piano, qu’il dissèque avec sa voix grave reconnaissable entre toutes… 

Et bien l’œuvre choisie par François Marthouret aborde très certainement ces trois thèmes et pourtant elle se passe de mots pour les dire. Il s’agit du Piano Concerto n2 de Rachmaninov. 

En savoir plus : René de Obaldia
A voix nue

L'équipe