France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Issa
Issa

1) ISSA

Le parcours d’Issa a commencé il y a bien longtemps, dans un petit village du Kurdistan turc, quand ses grands-parents prirent le chemin de l’exil pour un pays qui devait à l’époque représenter une certaine sécurité : le Liban.

Publicité

Quelques années plus tard, y est né celui qui est en train de devenir un des maîtres du bouzouk et l’un des musiciens orientaux dont les rencontres avec d’autres horizons musicaux permettent d’envisager avec enthousiasme ce que nous offrira le siècle présent. Car Issa est devenu parisien, et nous offre aujourd’hui le plaisir d’une musique à la fois enracinée dans la culture kurde et imprégnée des parfums de ses voyages.

Son jeu présente en même temps la virtuosité et l’originalité qu’on attend d’un grand musicien et l’ouverture d’esprit et l’humour musical que permet son aisance dans le système modal de la musique orientale. Mais, qu’il joue avec des jazzmen ou des flamenquistes, il ne se départit jamais de ce qui constitue l’âme même de sa musique : la fibre kurde.

Aujourd’hui, Issa ne finit pas de parcourir les salles et festivals du monde, toujours accompagné de son bouzouk, et joue dans des lieux très variés

Issa
Issa

Les récentes créations d’Issa font accéder la musique kurde à une nouvelle dimension, quand son travail de composition et d’arrangement allie son expression particulière à celles d’autres univers, d’autres langages musicaux. Il a élaboré ces rencontres avec plusieurs musiques, du flamenco au jazz, en choisissant des musiciens qui ne s’en tenaient pas, eux non plus, aux formes héritées du passé. L’improvisation, toujours vivante dans ces musiques, fait émerger de nouveaux terrains de jeu pour les musiciens et des émotions musicales inédites pour les auditeurs !

Dans cet album, Issa exprime un univers personnel, où se révèle son talent, ce qu’il est, ce qu’il aime, ce qu’il découvre chaque jour.

Pochette CD "So bouzouk" Label Moucharabieh, IMA.

"So bouzouk "

A ma mère, qui aimait tant la musique…

Issa et son paradoxe

Quel paradoxe ! Alors qu’il n'a jamais mis les pieds au Kurdistan, Issa est l’un des musiciens les plus imaginatifs de la musique kurde … ! De son enfance au Liban, il a gardé le goût des soirées où la famille accueillait les musiciens et chanteurs de passage, tradition issue de leurs origines omeri , une tribu kurde célèbre pour ses musiciens et ses danseurs, souvent comparés aux gitans et aux tsiganes. Cette imprégnation quotidienne, où la langue maternelle se conjuguait avec la musique, la cuisine, ou les vêtements spécifiques aux kurdes dans ce Moyen-Orient multi-ethnique, a profondément forgé la personnalité d’Issa. La musique est omniprésente comme tradition, mais aussi comme remède à une succession d’exils, d’abord de la Turquie au Liban à l’époque des grands-parents, puis du Liban à la France, quand Issa, encore jeune, fut envoyé en France pour y vivre à l'écart de la guerre. Issa a donc lui aussi connu l'exil, l'éloignement des terrains de jeux de l'enfance, de la famille, des goûts, des odeurs, et des sons qui imprègnent la mémoire de tout être... Bien qu’étant clairement animé par cette vibration kurde particulière, Issa n'est pas du genre à se perdre dans la nostalgie ou le rêve d'un pays lointain : ce qu'il porte en lui, il le partage. Il aime aussi à rencontrer les musiciens qui, comme lui, portent en eux plusieurs cultures... La suite, sur le site d'Issa.

2) LA DISCOTHEQUE IDEALE DE LA MUSIQUE CLASSIQUE sous la direction de BERTRAND DERMONCOURT

Couverture
Couverture

Pour fêter ses quarante parutions depuis 2004, la collection Classica d’Actes Sud, dédiée aux grands compositeurs, s’enrichie d’un volume à part : la Discothèque idéale de la musique classique. 400 enregistrements essentiels ont été ainsi sélectionnés par la rédaction du mensuel de référence Classica. A l’heure du téléchargement et du streaming, il est toujours aussi difficile de choisir la bonne version des grandes œuvres du répertoire classique. Ce livre sera dont le partenaire idéal du mélomane, débutant ou confirmé.

Références

L'équipe

Sylvia Favre
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation