Publicité
Résumé

Chaque semaine, rencontre avec des jeunes femmes aux doubles cultures, qui réinventent de nouveaux féminismes, pluriels et métissés.

En savoir plus
Les cendrillons du ghetto
Les cendrillons du ghetto
© Radio France

Dounia et Anissa ont grandi à Mérignac, près de Bordeaux. C'est en jouant au rugby qu'elles sont devenues féministes.
Elles découvrent ce sport adolescentes, quand les éducateurs de l'association de réinsertion sociale par la pratique du Rugby "Drop de Béton"  venaient en bas des immeubles, proposer aux jeunes habitants de se défouler après l'aide aux devoirs. Dounia, Anissa et leur petite bande de filles s'étaient alors battues pour former une équipe féminine. Le rugby leur a permis de s'émanciper , de s'affirmer en tant que femmes et de se sentir plus fortes pour lutter pour l'égalité dans leur quartier et leurs familles.

Aujourd'hui, Dounia et Anissa se disent féministes convaincues et continuent de militer.

Publicité

Musique de fin :  Si un Jour de La Femme

Dounia
Dounia
© Radio France
Annissa
Annissa
© Radio France
Stade Robert Bret à Mérignac
Stade Robert Bret à Mérignac
© Radio France
Références

L'équipe

Annabelle Brouard
Réalisation