La pain grillé à l'origan et à l'huile d'olive
La pain grillé à l'origan et à l'huile d'olive - Editions Keribus
La pain grillé à l'origan et à l'huile d'olive - Editions Keribus
La pain grillé à l'origan et à l'huile d'olive - Editions Keribus
Publicité

C'est le temps des olives à Neochori-Ithomi, village natal de la Callas près de Kalamata chez les Chantzios, un voyage gourmand raconté par Julia Sammut.

Avec
  • Julia Sammut Fondatrice de l'épicerie L'Idéal à Marseille, journaliste culinaire

La soupe de la récolte d'olives, une tartine de pain rôti à l'huile d'olive et à l'origan, des yeux noirs aux épinards, une soupe de lentilles, des figues confites au sirop et un délicieux gâteau à l'orange... Sans oublier la moussaka géante, le tzatziki et le tarama.

La pita de Théodorus
La pita de Théodorus
- Editions Keribus

La première chose que l'on fait en arrivant au village de Neochori et tous les villageois font ça, on mange la pita ! La pita de Neochori a quelque chose de particulier, d'abord c'est Théodorus qui la fait, il a toujours ce petit bar restaurant avec sa maman, il fait frire le pain, il n'y a pas de raté, c'est un pain soufflé qu'il farci avec des petits morceaux de porc frit et puis des tomates, du tzatziki évidemement, des oignons frais, en rajoutant les frites à l'huile d'olive et à l'origan. Lorsque l'on a ça en bouche on se dit vraiment que l'on est arrivés à Neochori !

Publicité
La traditionnelle soupe de la récolte, haricots, feta et olives Kalamanta
La traditionnelle soupe de la récolte, haricots, feta et olives Kalamanta
- Editions Keribus

L'olive de Kalamata est vraiment une olive de table, ce n'est pas une olive avec laquelle on fait de l'huile comme la Koronéïki, on aussi sur la table du pain rôti arrosé d'huile d'olive avec de l'origan.

L'équipe