Danton conduit à l’échafaud
Danton conduit à l’échafaud - Sanguine attribuée à Wille / Domaine public
Danton conduit à l’échafaud - Sanguine attribuée à Wille / Domaine public
Danton conduit à l’échafaud - Sanguine attribuée à Wille / Domaine public
Publicité

Portrait du plus charnel des gourmands révolutionnaires, Georges Danton raconté par Martine Lecoq.

Avec
  • Martine Lecoq Journaliste, théologienne protestante et critique d'art

Georges Danton encore bambin tétait le pis d'une vache dans sa campagne champenoise quand un taureau jaloux lui déchira la lèvre. Ce corps meurtri et supplicié du nez écrasé par un sabot à la tête tranchée par le bourreau est celui d'un viveur d'un jouisseur, qui avait un bel appétit pour la chair sous toutes ses formes. 

L'équipe

Alain Kruger
Production
Daphné Abgrall
Collaboration
Anne Perez
Réalisation