Lydia et Claude Bourguignon au Chili en 2017
Lydia et Claude Bourguignon au Chili en 2017
Lydia et Claude Bourguignon au Chili en 2017
Lydia et Claude Bourguignon au Chili en 2017
Publicité

De la terre vivante au bon goût des choses, les microbiologistes des sols Lydia et Claude Bourguignon mettent les pieds dans le plat, ils manifestent pour une agriculture vivante !

Avec

Le modèle de la révolution verte basé sur une approche simpliste du sol et sur une conception industrielle du vivant a rendu l’agriculture polluante, destructrice de l’environnement, productrice de malbouffe et incapable d’assurer la sécurité alimentaire du pays et la survie  de ses agriculteurs. Les citoyens avisés  demandent à l’agriculture d’évoluer en devenant durable, en produisant des aliments de qualité. Les paysans demandent simplement à pouvoir vivre dignement de leur métier. Les politiques ont abandonné depuis trop longtemps l'agriculture à l’agro-industrie, qui produit de la nourriture de qualité médiocre et à bas prix. 

L’agriculture durable a deux atouts fondamentaux que l’humanité, hypnotisée qu’elle est par les technologies, a totalement oubliés : premièrement, nous pouvons nous passer de biens industriels, mais pas de nourriture. Deuxièmement, l’agriculture est la seule source durable de richesse des nations.  

Publicité

Si l'industrie transforme la matière, l’agriculture cultive la vie.

Laboratoire Analyses Microbiologiques Sols (LAMS)

Publications de Claude et Lydia Bourguignon

Suivre Lydia et Claude Bourguignon sur Facebook