Capture d'écran du film d'Anne Georget "Festins Imaginaires"
Capture d'écran du film d'Anne Georget "Festins Imaginaires"
Capture d'écran du film d'Anne Georget "Festins Imaginaires"
Capture d'écran du film d'Anne Georget "Festins Imaginaires"
Capture d'écran du film d'Anne Georget "Festins Imaginaires"
Publicité
Résumé

À Ravensbrück, Flöha, Kawasaki ou en Sibérie, les prisonnières et prisonniers, esclaves, déportés sont confrontés à la faim. Une faim de fin du monde. Alors ils rêvent aux plats de leur enfance et de festins de roi. Ces recettes étaient un Hymne à la vie.

avec :

Anne Georget (cinéaste, documentariste).

En savoir plus

Rediffusion du dimanche 8 février 2015 - réalisation Delphine Lemer

Ils se racontent et écrivent les épices de survie, les mots de la faim de ces agapes imaginaires. Les Festins Imaginaires sont des repas rêvés par les prisonniers déportés. Des mots à manger pour oublier la faim. Parce que le commencement de la recette c'est la faim.

Publicité
En savoir plus : La vie devant noix
3 min

Anne Georget a consacré un film magnifique aux Festins imaginaires des déportés qui, comme Desnos, inventaient des recettes pour survivre. Festins Imaginaires, film sorti en DVD, Ed. Montparnasse (novembre 2015)

Robert Desnos avait écrit en octobre 1942 un *Dense et précis de cuisine pour les jours heureux. * Il s'en est souvenu pendant les jours de détention au camp de Flöha, il voulait écrire "un imprécis de cuisine pour les jours peureux".

Il est mort à Terezin. Le 8 juin 1945, au lendemain de sa libération.