C. Personnaz, L'empereur Nicéphore Phocas
C. Personnaz, L'empereur Nicéphore Phocas - Editions Belin
C. Personnaz, L'empereur Nicéphore Phocas - Editions Belin
C. Personnaz, L'empereur Nicéphore Phocas - Editions Belin
Publicité

Nicéphore Phocas, empereur (963-969) issu d'une grande famille de l'Empire, illustre le renouveau du Xe siècle byzantin. Il est avant tout connu pour ses exploits militaires, mais il est aussi un homme de grande piété qui favorise l'ascétisme et la fondation de la Grande Laure du Mont Athos.

Avec

Nicéphore Phocas (912-969) est issu d'une grande famille de Cappadoce qui a donné à l'Empire une série de grands militaires et est à l'origine de plusieurs constructions monastiques ; son éducation le destine à une carrière d'officier de haut rang, mais il reçoit également une éducation spirituelle marquée par la figure de son oncle Michel Maléïnos, grand ascète et fondateur de monastères ; la rencontre avec Athanase, fils spirituel de Michel Maléïnos et fondateur de la Grande Laure du Mont Athos à laquelle Nicéphore, devenu empereur, accorde d'importants privilèges en 964 ; ses relations avec l'institution ecclésiastique et le conflit avec le patriarche Polyeucte ; l'afflux de reliques à Constantinople qui transforment la capitale en une nouvelle Jérusalem. 

A lire  : C. Personnaz, L'empereur Nicéphore Phocas. Byzance face à l'Islam 912-969, Belin, 2013

Publicité

Musique diffusée : Tropaire de Saint Athanase l'Athonite par le Père Dionysios Firfiris, chantre de Karyès (Mont Athos)