Comment Renoir tenait-il ses pinceaux ?

Les Baigneuses d’Auguste Renoir, vers 1918.
Les Baigneuses d’Auguste Renoir, vers 1918. ©Getty - © Sepia Times / Contributeur
Les Baigneuses d’Auguste Renoir, vers 1918. ©Getty - © Sepia Times / Contributeur
Les Baigneuses d’Auguste Renoir, vers 1918. ©Getty - © Sepia Times / Contributeur
Publicité

"On peint avec ses mains”, assurait Auguste Renoir avant de tomber malade et insistant sur la dimension artisanale et manuelle du travail de peintre.

Si la question se pose, c’est parce que la légende est tenace : Renoir a été si malade qu’à la fin de sa vie, son pinceau aurait été attaché à sa main grâce à des bandelettes. Or il n’en est rien : bien que souffrant de rhumatisme inflammatoire très violent pendant les vingt dernières années de sa vie, le peintre a continué à peindre jusqu’à ses derniers jours en tenant le pinceau coincé entre ses doigts. Les bandelettes, elles, visaient à protéger ses psaumes de la douleur des ongles qui s’enfonçaient dans la chair sous l’effet de sa maladie...

Écoutez la chronique "Ouh là l'Art" en intégralité ci-dessus.

Publicité

L'équipe