Julie Manet et son lévrier Laerte, par sa mère, l’artiste Berthe Morisot, 1893.
Julie Manet et son lévrier Laerte, par sa mère, l’artiste Berthe Morisot, 1893. ©Getty - © Picturenow / Contributeur
Julie Manet et son lévrier Laerte, par sa mère, l’artiste Berthe Morisot, 1893. ©Getty - © Picturenow / Contributeur
Julie Manet et son lévrier Laerte, par sa mère, l’artiste Berthe Morisot, 1893. ©Getty - © Picturenow / Contributeur
Publicité

Bien entourée, Julie Manet l’était ; la collectionneuse et gardienne de la mémoire impressionniste a connu une vie culturelle riche en partie due à l’environnement artistique dans lequel elle a baigné.

Vous n’avez sans doute encore jamais entendu son nom, mais sans elle, l’histoire de l'impressionnisme français ne serait pas ce qu’elle est. Pour mieux faire connaissance, présentons ceux qui l’entourent : son père ? Eugène Manet, frère du célèbre peintre Edouard Manet. Sa mère ? Berthe Morisot, grande peintre de son temps. Son professeur de peinture ? Auguste Renoir. Son parrain ? Stéphane Mallarmé. Sans parler d’Edgar Degas qui lui transmet l’envie de devenir collectionneuse.

Écoutez la chronique "Ouh là l'Art" en intégralité ci-dessus.

Publicité

Cette chronique a été diffusée pour la première fois le 8 novembre 2021.

58 min