Exposition Vasarely à Francfort en 2019
Exposition Vasarely à Francfort en 2019 ©Getty - Hans-Georg Roth
Exposition Vasarely à Francfort en 2019 ©Getty - Hans-Georg Roth
Exposition Vasarely à Francfort en 2019 ©Getty - Hans-Georg Roth
Publicité

Victor Vasarely a porté de nombreuses casquettes avant d'arborer celle de l'artiste plasticien. Tour à tour étudiant en médecine, en architecture ou publicitaire, il accède à la reconnaissance du grand public grâce à ses toiles en trompe-l’œil.

Ce qui est sûre, c’est qu’avant d’être peintre, il fut étudiant en médecine, en architecture, et publicitaire à succès. Et qu’il ne voulait surtout pas devenir un gourou : “ Je ne veux pas, lance-t-il haut et fort, tel Van Gogh, être un modèle sur lequel des adolescents projetteraient leurs angoisses à la recherche d’une excuse à leur instabilité”. Et pourtant, entre 1960 et 1970, l’artiste hongrois connaît un immense succès populaire qui confirme et dépasse largement sa volonté de démocratiser l’accès à l’art.

Ecoutez la chronique "Ouh là l'Art" en intégralité ci-dessus.

Publicité

 

L'équipe

Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth, directrice de France Inter
Adèle Van Reeth
Production