Aïssa Maïga au festival de Cannes le 16 mai 2018
Aïssa Maïga au festival de Cannes le 16 mai 2018 ©AFP - LOIC VENANCE
Aïssa Maïga au festival de Cannes le 16 mai 2018 ©AFP - LOIC VENANCE
Aïssa Maïga au festival de Cannes le 16 mai 2018 ©AFP - LOIC VENANCE
Publicité

La comédienne, française d’origine sénégalaise et artiste engagée, signe, avec quinze autres actrices, un livre-manifeste « Noire n’est pas mon métier », publié aux éditions du Seuil.

Avec

Pouvoir se reconnaître dans un personnage de roman, dans un corps filmé à l’écran ou sur un plateau de théâtre est une expérience aussi importante que de lire les sentiments de quelqu’un qui nous est absolument éloigné. Regarder un corps qui ne nous ressemble en rien, et s’émouvoir d’une tirade où tout nous est en apparence étranger. Même si les choses bougent doucement, le cinéma, le théâtre français, et la littérature dans une autre mesure, en ne représentant pas les personnes noires ou en ne le faisant qu’à travers des stéréotypes qui témoignent d’une ignorance ou d'un racisme latent, n’offrent que trop peu ces expériences. Cela vaut pour toutes les générations confondues, mais l’on pense principalement, à celles et ceux, les plus jeunes, qui se construisent. « Comment avancerons nos enfants s’ils ne se voient pas ? » est une idée qui revient plusieurs fois sous la plume des comédiennes noires qui témoignent dans ce livre collectif Noire n’est pas mon métier publié aux éditions du Seuil. 

Elles s’appellent : Nadège Beausson-Diagne, Mata Gabin, Maïmouna Gueye, Eye Haïdara, Rachel Kahn, Sara Martins, Marie Philomène NGa, Sabine Pakora, Firmine Ricahrd, Sonia Rolland, Magaajyia Silberfeld, Shirley Souagnon, Assa Sylla, Karidja Touré, et France Zobda. Elles témoignent et écrivent sur l'invitation d'Aïssa Maïga

Publicité
Noire n'est pas mon métier
Noire n'est pas mon métier
- Frédéric Stucin

J'ai dû faire un chemin solitaire pour creuser dans des récits qui revisitaient l'histoire. Ce qui n'était pas le propre d'une comédienne lambda.

Programmation musicale :

  • Myriam Makeba, House of the rising sun 
  • Christine and The Queens, Chaleur humaine

(1ère diffusion le11/06/2018)

L'équipe

Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Lise-Marie Barré
Réalisation
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Collaboration
Corinne Amar
Collaboration