Anne Teresa de Keersmaeker - Johan Jacobs/ Rosas
Anne Teresa de Keersmaeker - Johan Jacobs/ Rosas
Anne Teresa de Keersmaeker - Johan Jacobs/ Rosas
Publicité
Résumé

Rencontre avec la chorégraphe pour la reprise de son spectacle "Drumming Live", écrit à partir de l’œuvre musicale éponyme de Steve Reich, qui se joue à la Villette du 9 au 12 décembre 2021 dans le cadre du Festival d’automne à Paris.

avec :

Anne Teresa de Keersmaeker (chorégraphe).

En savoir plus

"Il n'y a pas de liberté dans la liberté, il n'y a de liberté que dans la structure" c'est une citation attribuée au musicien Wynton Marsalis que l'on retrouve dans les carnets d'une chorégraphe d’Anne Teresa De Keersmaeker, carnets dans lesquels elle s’entretient avec Bojana Cvejic à propos de Drumming et Rain, deux pièces emblématiques de son répertoire. Alors que Drumming live s'apprête à être présentée plus de vingt ans après sa création, dans le cadre du festival d'Automne à Paris, nous avions très envie d’entendre la chorégraphe parler de cette incroyable partition de danse et de musique, où l'énergie, la vitalité, la libido, la pensée mathématique, le mouvement, circulent de corps en corps pendant une heure. Une immense machine, toute en souplesse, qui impulse de la vie, sans récit, qui compose et recompose poétiquement, politiquement, des territoires, et qui fait que la danse agit sur nous, que nous soyons en train de la regarder ou en train de la faire.

Marie Richeux s’entretient donc ce soir avec La chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker à l’occasion de la reprise de son spectacle Drumming Live, écrit à partir de l’œuvre musicale éponyme de Steve Reich, qui se joue à la Villette du 9 au 12 décembre 2021 dans le cadre du Festival d’automne à ParisDrumming est l’une des chorégraphies les plus emblématiques du travail d’Anne Teresa De Keersmaeker, et le fruit d’une intense collaboration entre la chorégraphe, Dries Van Noten pour les costumes et Jan Versweyveld pour la scénographie et la lumière.

Publicité
"Drumming" Mise en scène Anne Teresa de Keersmaecker, 2021
"Drumming" Mise en scène Anne Teresa de Keersmaecker, 2021
- Ann Van Aerschot

Extraits de l'entretien

"Le point de départ du spectacle ce sont les musiques, qui sont des musiques de communauté, c’est-à-dire, que musique et danse ne sont pas deux mots séparés, et que ces musiques misent sur la célébration." Anne Teresa de Keersmaerker

Dans "Drumming", les spirales sont cruciales dans l’organisation des mouvements, et s’agit de trouver le moyen d’organiser les mouvements d’autant de corps sur un petit espace. Comment organiser et partager l’espace entre les gens, comment vivre cette complexité, cette proximité, dans un espace qui ne bougera pas ? Et comment expérimenter la notion de liberté ? Je pense qu’il faut structurer les choses : il n’y a pas de liberté dans la liberté, il y a de la liberté dans la structure. Anne Teresa de Keersmaerker

L’aspect politique est propre à la danse

"Drumming" chorégraphie d'Anne Teresa de Keersmaeker, 2021
"Drumming" chorégraphie d'Anne Teresa de Keersmaeker, 2021
- Ann Van Aerschot

Archives

Fernand Schirren, archive diffusée dans une émission en son hommage, RTBF Musique 3, 2003

Ohad Naharin, émission Hors champs, Laure Adler, France Culture, 2016

Références musicales

Camille, Home is where it hurts

Steve Reich, Drumming

Références

L'équipe

Mathilde Wagman
Production
Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Félix Levacher
Réalisation
Shehrazad Siraj
Collaboration
Lou Quevauvillers
Production déléguée