Le cinéma Goya à Tanger
Le cinéma Goya à Tanger
Le cinéma Goya à Tanger - Stephan Zaubitzer / Hans Lucas
Le cinéma Goya à Tanger - Stephan Zaubitzer / Hans Lucas
Le cinéma Goya à Tanger - Stephan Zaubitzer / Hans Lucas
Publicité
Résumé

Ce soir, nous parlons de « Black Village » (publié aux éd. Verdier) de Lutz Bassmann, avec son porte-parole, l'écrivain Antoine Volodine.

avec :

Antoine Volodine (écrivain).

En savoir plus

"Mettez-vous dans le noir. Ayez confiance dans vos récits. Et soignez vos débuts. Pour ce qui est de la fin, c'est au public de décider. De toute façon et en aucun cas, la mort ne sera une excuse. Ce soir, les plombs ont sauté. Quelque chose a explosé et il fait sombre au village." Dans le nouveau texte de Lutz Bassman, ils sont plusieurs à évoluer dans un monde très obscur. Ils marchent et pour tenir ils comptent leurs histoires. Black Village est construit autour de courts récits qui s'interrompent en des moments cruciaux. On allait tuer quelqu'un, voilà le geste suspendu... On allait raconter quelque chose, voilà la parole coupée... Mais la parole coupée, c’est l’occasion de se demander à quoi bon parler ? Pourquoi faire des histoires ? Peut-être, pour voir de l’autre côté... ?

Bien entendu, Lutz Bassmann est un auteur imaginaire, physiquement il n'existe pas, mais en tant que voix d'auteur, il existe pleinement.

Publicité

Nous avons un lien entre nous, auteurs post-exotiques, et nous entretenons ce lien, évidemment, à l'intérieur de livres, de textes, mais lorsqu'il s'agit d'avoir une parole publique, d'être à l'extérieur de cette communauté carcérale d'où viennent les livres, il ne peut y avoir qu'une seule personne physique concrètement, c'est Antoine Volodine.

C'est une des caractéristiques des romans de Bassmann qu'on retrouve aussi dans "Black Village" bien sûr ; raconter des tas d'histoires pour être avec les morts, pour faire rire les morts. (...) La capacité de création et la capacité de rire, pour Bassmann, c'est l'humour du désastre, c'est-à-dire, rire là où il devrait être impossible de rire...

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Programmation musicale :

  • Mika Vainio, Silences traversés des mondes et des anges
  • Nick Cave, Goodbye Marylou
  • Johann Johannsson, Melodia 3
  • Joy Division, Decades
Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Lise-Marie Barré
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration