Antoine Wauters
Antoine Wauters
Antoine Wauters - Bénédicte Roscot
Antoine Wauters - Bénédicte Roscot
Antoine Wauters - Bénédicte Roscot
Publicité
Résumé

Nous recevons l’écrivain Antoine Wauters, lauréat du Prix Wepler l’an dernier pour "Mahmoud ou la montée des eaux" paru aux Éditions Verdier, à l’occasion de la parution de son nouveau livre "Le musée des contradictions" aux éditions du Sous-sol.

avec :

Antoine Wauters (Ecrivain, romancier).

En savoir plus

L'ambivalence humaine

"L'humain contemporain est un être qui est profondément contradictoire et qui se cherche en permanence. Il y a aujourd'hui une grande difficulté à être cohérent dans nos discours et nos actes. Je ne cherche pas à dire si c'est bien ou mal d'un point de vue moral. Je me suis dit que ça pouvait être beau, de prendre douze groupes de personnes, et de prendre pour fil rouge notre grande, belle et humaine ambivalence."  Antoine Wauters

.
.
- .

Une écriture qui rassemble

"Le fait de me rapprocher d'une forme théâtrale pour que l'on puisse entendre et ressentir physiquement, c'est un double passage : la colère et l'indignation des personnages produisent en nous l'effet d'une terre brûlée, mais en même temps, la pulsation de l'écriture fait que l'on peut réensemencer, remettre quelques germes de vie au milieu de cette friche. Je me rapproche du théâtre parce que nous sommes des corps physiques, et que l'on a passé beaucoup de temps séparés les uns des autres. La voix est un magnifique lien entre nos corps et nos existences devenues très solitaires. Mon travail est d'aller chercher la lumière." Antoine Wauters

Publicité

Boiter au rythme des claudications du monde

"On a, nous qui écrivons, un très faible pouvoir à une époque comme la nôtre, remplie de mots. Le langage auquel on a affaire quotidiennement est très pauvre, comme la Novlangue dont parle Orwell. Ce qui est politique pour moi, c'est de trouver des manières de raconter des histoires et notre époque, avec des mots et un souffle différents, en essayant de reconnecter, de façon presque vitaliste, le mot et l'affect. Quand on est dépossédé du langage, on devient une sorte d'instrument au service de choses qui ne sont pas belles. Nous, les écrivains, les artistes ou les intellectuels, on a vécu trop longtemps en pensant qu'on pouvait produire de la pensée sur une terre stable, ferme, acquise. Peut-être qu'il faut boîter au rythme des claudications du monde lui-même et de ses problématiques. On ne peut plus présupposer que tout va bien, que tout va durer éternellement." Antoine Wauters

Archives

Mario Gonzalez dans l'émission "Les nuits magnétiques", France Culture, 27/06/1979

Anne Garetta dans l'émission "Par les temps qui courent", France Culture, 02/10/2017

Leslie Kaplan dans l'émission "Affaires culturelles", France Culture, Arnaud Laporte, 16/03/2022

Extraits musicaux

Colette Magny, "Richard II quarante" (1965)

Charlène Darling, "Des orties" (2019)

Aphex Twin, "Beskhu3epnm" (2001)

David Lynch et John Neff, "Blue horse (instrumental)" (2001)

Lectures

Antoine Wauters , Le musée des contradictions, "Discours de la mer interdite ", lu par Mathilde Wagman

Antoine Wauters , Le musée des contradictions, "Discours de la minorité devenue majoritaire", lu par Mathilde Wagman

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Juliette Marcaillou
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Mathilde Wagman
Production déléguée
Félix Levacher
Réalisation