Couverture de l'album "Amalia"
Couverture de l'album "Amalia"
Couverture de l'album "Amalia" - Aude Picault / Dargaud
Couverture de l'album "Amalia" - Aude Picault / Dargaud
Couverture de l'album "Amalia" - Aude Picault / Dargaud
Publicité
Résumé

Rencontre avec la dessinatrice à l’occasion de la sortie de son album Amalia aux éditions Dargaud

avec :

Aude Picault (Autrice de BD).

En savoir plus

Dans Idéal Standard, Aude Picault s’attachait à une trentenaire confrontée aux affres de la recherche de l’homme idéal. Avec Amalia, elle dépeint le quotidien d’une jeune maman en butte à la pression de la performance et menacée de burn-out. La dessinatrice observe le monde et le met en scène avec une apparence de légèreté pour mieux pointer du doigt la dureté de la société dans laquelle chacun s’efforce, tant bien que mal, de trouver sa place.

A noter : une exposition intitulée Sous la plume d’Aude Picault lui sera consacrée lors du prochain Festival d’Angoulême, qui aura lieu du 17 au 20 mars 2022.

Publicité
"Amalia" d'Aude Picault
"Amalia" d'Aude Picault
- Aude Picault/ Editions Dargaud

Extrait de l'entretien

"Notre vie quotidienne est pleine de contradictions et j’avais envie de les mettre en lumière par le biais d’une accumulation, mais il fallait quand même que cela soit fluide et dynamique. Ce n’est pas si simple de mettre en scène le quotidien, il faut bien choisir chaque petit moment clé, pour qu’on puisse s’y retrouver et que ça ait l’air naturel. Pour y arriver, je prends beaucoup de notes, et je mets  plusieurs années à créer chaque album : j’accumule beaucoup, et quand j’ai assez de matière première, je commence à synthétiser pour écrire le scénario. Ce qui m’intéresse, c’est que ce soit très incarné, pour que ce soit crédible, drôle, et que l’on puisse s’identifier à mes personnages, et c’est pourquoi la prise de notes est vraiment essentielle dans mon travail." Aude Picault

"Un des thèmes qui m’intéresse c’est le normatif, le conditionnement et la banalité. On passe tous par une sorte de moulinette sociale pour pouvoir vivre ensemble, mais cela a aussi un côté négatif, et j’essaie de le montrer à travers le personnage d’Amalia, qui est une bonne petite élève qui veut bien faire et ne se rebelle jamais, ce qui l’entraîne vers des situations extrêmes. J’ai voulu mettre en scène un personnage qui est obligé de poser un regard différent sur elle-même, sur ses choix, et qui arrive à réorienter un peu les choses". Aude Picault

"J’ai toujours dessiné, et quand j’ai compris que je voulais faire une école d’arts appliqués, j’ai fait une prépa, durant laquelle on nous a beaucoup parlé du principe des carnets de croquis. J’ai commencé à mêler mes carnets d’observation à des carnets plus émotionnels : c’est comme ça qu’est né mon premier album." Aude Picault

Extrait

La bataille de Solférino, film de Justine Triet, 2012

Archives

Danièle Linhart, émission L’heure bleue, Laure Adler, France Inter, 08/03/2021

Claire Bretécher, émission A voix nue, Claude Kiejman, France Culture, 14/03/1996

Jul’ Maroh, émission Les Masterclasses**,** Antoine Guillot, France Culture, 06/08/2011

Références musicales

Flavien Berger, Maddy la nuit

Fanfare Les Ouiches Lorènes, Toxic

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Mathilde Wagman
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Félix Levacher
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Shehrazad Siraj
Collaboration
Lou Quevauvillers
Production déléguée