Bartabas
Bartabas
Bartabas - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Bartabas - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Bartabas - © Editions Gallimard - Francesca Mantovani
Publicité
Résumé

Nous recevons le cavalier et metteur en scène pour son solo équestre « Entretiens silencieux », présenté dans le cadre du festival « Paris L'été », en coproduction avec le « Festival d’Automne ». Ce spectacle sera joué du 14 au 28 juillet au Manège de la Grande Écurie du château de Versailles.

avec :

Bartabas.

En savoir plus

Écuyer d’exception, chorégraphe, metteur en scène, réalisateur, Bartabas a inventé une forme inédite de spectacle vivant : le théâtre équestre. Il a fondé le Théâtre Zingaro au Fort d’Aubervilliers en 1989, véritable lieu de vie pour sa troupe et ses chevaux, au sein duquel il propose ses spectacles. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il vient nous parler ce soir de sa dernière création, « Entretiens silencieux », qu'il présentera hors les murs de son théâtre du 14 au 28 juillet au Manège de la Grande Écurie du château de Versailles. Cette création s'inscrit dans le cadre du festival « Paris L'été », en coproduction avec le « Festival d’Automne ». 

Publicité

L'entretien nous permettra d'aborder aussi la parution ce mois-ci en poche de son ouvrage « D’un cheval l’autre » publié chez Folio. 

Bartabas a également réalisé un film "Les chevaux voyageurs" qui sera projeté en plein air au Théâtre Zingaro les 16 et 17 juillet prochains à 22h. 

Extraits de l'entretien

C’est un spectacle qui n’en est pas vraiment un, c’est montrer juste un homme et un cheval qui s’écoutent mutuellement. C’est un pari, c’est-à-dire que moi je ne fais rien pour le public dans un spectacle comme ça, c’est pour ça que je n’appelle pas ça un spectacle. C’est montrer des choses qui ne sont pas faites pour être vues presque jusqu’à l’indécence. J’aime bien quand les gens voient ce travail et disent : « Oh on était presque gênés d’être là ». C’est-à-dire qu’il y a presque une impudeur à monter une relation qui est très personnelle avec le cheval. Parce que ce n’est pas mis en scène, à part le travail du son, car l’IRCAM va sonoriser le cheval pour qu’on entende ses respirations, ses soupirs. Je travaille beaucoup avec le soupir, c’est ce que j’appelle l’énergie dans la décontraction. Bartabas

L’essence de ce livre ce n’est pas évoquer mes chevaux historiquement, au niveau de ma carrière et à travers celle de Zingaro, pas du tout. C’était au contraire ce qui me reste de tous ces chevaux disparus et en quoi ils m’ont construit. C’est-à-dire qu’est-ce qu’il reste concrètement, à l’os, comme on se souviendrait d’une caresse, d’un regard de quelqu’un qu’on a aimé ou d’un moment. Ce qui est intéressant c’est qu’on ne peut pas se souvenir d’un échange puisque le cheval ne parle pas, alors ça passe par le corps, la sensation dans ses fesses, dans son dos. Bartabas

Archives

Philippe Soupault, émission "Le bureau des rêves perdus ou à la poursuite des rêves perdus", Radiodiffusion française, 1955

Extrait du spectacle "Chimère", Bartabas, Théâtre Zingaro, 1994

Pierre Bergounioux, émission "Du jour au lendemain", France Culture, 2001 

Extrait du spectacle "Loungta", avec les moines tibétains du monastère de Gyuto, Bartabas, Théâtre Zingaro, 2003

Pierre Soulages, émission "Le bon plaisir", France Culture, 1998

Extrait du spectacle "Entretiens silencieux", Bartabas, IRCAM, 2020

Extraits du film "Les chevaux voyageurs" réalisé par Bartabas, 2021

Références musicales

Joan Baez, "Three horses"

Prise de son

Audrey Guélill

Références

L'équipe

Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Romain de Becdelièvre
Production déléguée
Somaya Dabbech
Réalisation
Lou Quevauvillers
Collaboration
Valentin Rémy
Collaboration