Blexbolex : "Quand je fais des livres pour enfants, j'essaie de retrouver quelque chose de ma propre enfance"

"Les Magiciens" de Blexbolex
"Les Magiciens" de Blexbolex - Blexbolex - éditions La Partie
"Les Magiciens" de Blexbolex - Blexbolex - éditions La Partie
"Les Magiciens" de Blexbolex - Blexbolex - éditions La Partie
Publicité

À l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (du 30.11 au 05.12), nous recevons l’auteur pour son dernier livre d’images, "Les Magiciens", paru aux éditions La Partie le 3 novembre.

Avec
  • Blexbolex Sérigraphe, illustrateur et auteur de BD

Retrouvez Blexbolex :
Mercredi 30 novembre dès 19h à La Petite Egypte (Paris 2e)
Jeudi 1er décembre dès 18h30 au Monte en l’air (Paris 20e)
Vendredi 2 décembre de 19h à 21h au Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis – Stand D15 La Partie (Montreuil)
Samedi 3 décembre de 16h30 à 18h30 chez Millepages Jeunesse (Vincennes)
Dimanche 4 décembre de 14h à 16h au Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis – Stand D15 La Partie (Montreuil)

Blexbolex nous raconte l’histoire de trois magiciens poursuivis par deux personnages : La Chasseresse et son acolyte le Mâchefer. Une ode à l’enfance et aux pouvoirs de l’imagination et de la création comme moyens subtiles de vaincre leurs ennemis.

Publicité
"Les Magiciens" de Blexbolex
"Les Magiciens" de Blexbolex
- Blexbolex - éditions La Partie

Tomber amoureux d’une idée pour créer

"Pour ce livre-là, Les Magiciens, il était plus important de poser les personnages que de poser l’histoire. En fait, j’avais beaucoup de scènes dont une qui est très longue et qui constitue le noyau du livre actuel. J’ai comme des visions, des rêves éveillés où je suis sur mon canapé et je me mets à divaguer. C’est comme si j’inventais une histoire très difficile à décrire puisque les images se mélangent. Comme un petit film qui se met en route dans ma tête ou un rêve dont il m’est très difficile de m’en souvenir. Tout un flot de choses débarque, je sélectionne ce qui me plait et puis il reste à incarner tout ça avec un stylo. J’essaie de noter le plus de choses possibles et catastrophe, je suis déjà en train d’en oublier. Quand une situation est intéressante, je pose les choses. En fait, c’est vraiment tomber amoureux d’une idée, y devenir très attaché en tout cas." Blexbolex

Le texte comme caisse de résonnance

"Le texte est quelque chose qui arrive parallèlement aux images. L’histoire ne se règle finalement que quand elle est terminée. Même pour moi. Le texte se constitue en même temps que les images, au fur et à mesure. Je m’en sers comme une caisse de résonnance. Il fait partie de la couleur du livre aussi. Je mets à peu près deux jours pour faire une image et je pense à la façon dont je vais tourner les choses pour qu’elles ne répètent pas l’image. Au contraire, les mots doivent amplifier l’image et apportent leur propre imaginaire. Je n’ai pas construit d’imaginaire autour de ces personnages à la manière de Tolkien par exemple. Ici, j’ai des choses très quotidiennes comme une petite maison dans un jardin, une forêt ou encore un petit village. Et le vocabulaire, la façon dont je vais placer les phrases en regard de l’image vont m’aider à donner un peu plus de punch aux images, un arrière-plan imaginaire." Blexbolex

Couverture du livre "Les Magiciens" - éditions La Partie
Couverture du livre "Les Magiciens" - éditions La Partie
- Blexbolex

Dessiner dans la couleur

"Je dessine directement dans la couleur donc elle préexiste. Par exemple avec de la gouache, je prends la couleur rouge, je commence à l’étaler sur une feuille de papier et lui donne une forme ovale. Donc avec mon pinceau j’ai dessiné dans la couleur tout de suite, je n’ai pas fait de trait d’esquisse. Sur ordinateur c’est un peu la même chose. Je détermine une gamme de couleurs et de la même façon que j’étalerais ma gouache sur ma feuille de papier, je me sers dans la couche de ma couleur des outils dont je dispose sur ordinateur pour créer ma forme à partir de la couleur. Il ne peut pas y avoir de second temps. Ce n’est peut-être pas une façon intuitive de travailler, en plus je suis quelqu’un qui dessine assez peu. Je n’ai pas de pratique du croquis en dehors de ce que je fais pour les livres. Mon travail s’apparente beaucoup plus à du modelage." Blexbolex

Archives

Fred, émission Le bon plaisir, Ruth Stegassy, France Culture, 29/01/1994

Paul Cox, émission Par les temps qui courent, Marie Richeux, France Culture, 15/09/2017

Références musicales

Robert Bernard Sherman, My own home

Umlaut Big Band, Tiger rag

Yuichiro Fujimoto, Afterrain

Young blood brass band, The mouvement

L'équipe