"Le poids des héros" de David Sala
"Le poids des héros" de David Sala
"Le poids des héros" de David Sala - David Sala/ Editions Casterman
"Le poids des héros" de David Sala - David Sala/ Editions Casterman
"Le poids des héros" de David Sala - David Sala/ Editions Casterman
Publicité
Résumé

Rencontre avec l'auteur de BD David Sala, à l'occasion de la parution de son album "Le poids des héros" aux éditions Casterman.

avec :

David Sala (auteur BD).

En savoir plus

Dans une grande forêt sombre, un petit garçon regarde un tableau accroché sur un mur blanc. Il s'agit du portrait d’un homme au regard mélancolique. Au loin, des troncs d’arbre percent une obscurité inquiétante, tandis qu'au premier plan, un parterre de fleurs affiche des couleurs éclatantes. L’homme du tableau s’adresse au petit garçon : « Souviens-toi de tout, c’est à travers toi, maintenant, que mon histoire va survivre ». L’homme de ce portrait est le grand-père de David Sala. Le petit garçon n’est nul autre que l’auteur, tel qu’il se représente dans sa bande dessinée Le poids des héros. Dans cet album, David Sala nous raconte son histoire mais aussi l’histoire de son rapport intime à celle-ci, à son poids, aux traces laissées, et nous offre un livre sur la mémoire, ce dont elle est tissée, et le combat entre cette noirceur de la forêt et les couleurs du parterre de fleurs, qui éclate au fil des pages pour finir par l’emporter.

"Le poids des héros" de David Sala
"Le poids des héros" de David Sala
- David Sala/ Editions Casterman

Dessiner la vérité des émotions

"J’ai toujours eu conscience qu’il fallait parler de l’histoire de mes grands-pères, mais j’ai longtemps manqué de force pour aborder ce sujet, et je ne me sentais pas à la hauteur. Il a fallu du temps pour que je puisse me confronter à ces récits. Je me suis rapidement aperçu que je ne voulais pas faire un récit historique, mais raconter une histoire selon ce que j’ai vécu, à savoir mon ressenti, mes émotions et mes souvenirs. La réalité, ce n’était pas mon problème. Je me suis servi de ma vérité comme matériau, et c’est pour cela que mon livre est vrai et sincère." David Sala

Publicité

"Mes séquences sont construites par mon ressenti et par les souvenirs émotionnels. Quant à la technique, c’est une alliée qui m’aide à exprimer de façon plus juste mes émotions et ce que je veux transmettre. J’espère que cet album fait plonger le lecteur à l’endroit le plus juste de mon récit." David Sala

Du dessin à la BD

"Je ne fais pas partie de ces dessinateurs qui ont fait beaucoup de bandes dessinées. En fait, je suis un amoureux du dessin, et enfant, je n’étais pas un lecteur de BD, mais plutôt un regardeur. J’ai vraiment découvert la bande dessinée en la faisant." David Sala

Le plaisir de s’approprier des visages

"Ce que je dessine le plus ce sont les visages et les personnages. J’ai mis du temps à trouver de l’intérêt aux décors. En fait, ce qui me passionne, ce sont les gens, et je passe beaucoup de temps à les observer. Le dessin, c’est avant tout de l’observation, et pour bien dessiner quelque chose, il faut déjà le comprendre, alors, réussir à comprendre un visage, c’est le sujet d’une vie, et c’est le plaisir premier quand j’aborde un sujet. J’aime les visages, qu’ils soient parfaits ou imparfaits, et je m’amuse avec. Je me les approprie pour pouvoir les déformer, et plus je les déforme, plus je les aime." David Sala

David Sala
David Sala
- DR

Archives

Javier Cercas, émission L’heure Bleue, Laure Adler, France Inter, 07/09/2018

Blutch, émission A plus d’un titre, Tewfik Hakem, France Culture, 08/02/2008

Jeanne Labrune, émission Mardis du cinéma, Florence Marguier, France Culture, 21/11/1995

Références musicales

Rolando Alarcón, No pasarán

Beatles, In my life

Références

L'équipe

Mathilde Wagman
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Mathilde Wagman
Production déléguée
Félix Levacher
Réalisation