"Un peuple" d'Emmanuel Gras, 2022
"Un peuple" d'Emmanuel Gras, 2022
"Un peuple" d'Emmanuel Gras, 2022 - Les films Velvet
"Un peuple" d'Emmanuel Gras, 2022 - Les films Velvet
"Un peuple" d'Emmanuel Gras, 2022 - Les films Velvet
Publicité
Résumé

Nous recevons le cinéaste Emmanuel Gras pour la sortie son documentaire "Un peuple", en salles le 23 février.

avec :

Emmanuel Gras (Réalisateur).

En savoir plus

C’était il y a un peu plus de trois ans, des centaines de milliers de manifestants se mobilisaient contre une nouvelle taxe sur le carburant. Partout en France, des ronds-points se sont vite retrouvés occupés par des groupes qu’on appela bientôt "les Gilets jaunes". Une mobilisation qui dura des mois, et qui fit couler beaucoup d’encre. De ce moment que nous avons traversé collectivement, reste le souvenir que quelque chose de très important se jouait là et, qu’en même temps, il était très difficile de l’appréhender. Par les moyens du cinéma, Un peuple, le film d’Emmanuel Gras, nous aide à nous frayer un chemin dans cette confusion. Le parti pris du cinéaste porte un nom : c’est l’émotion. Celle en particulier de quatre personnes qu’il a suivies, avec sa caméra, au sein du groupe des Gilets jaunes de Chartres. Colère, joie, euphorie, découragement, épuisement, une gamme riche d’émotions complexes, dont son film montre à quel point elles furent une part absolument décisive de ce mouvement, comme, sans doute, de toute action politique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Filmer la construction d’un collectif

"Le documentaire est mon excuse pour aller rencontrer des gens, et la caméra est mon outil, un peu comme un journaliste avec son micro. De plus, à partir du moment où j’ai indiqué que je ne dépendais d’aucun média, la confiance s’est établie et j’ai été bien accueilli par le groupe de Gilets jaunes de Chartres. Un peuple, c’est mon 4ème documentaire, et les précédents étaient beaucoup plus pensés en amont. Pour celui-ci, j’ai eu envie de me laisser complètement embarquer, sans idée préconçue, et avec l’envie de voir ce que pouvait donner un film hétéroclite au niveau formel."

Publicité

"J’ai voulu filmer sur le long terme, car j’ai senti que ce qui était intéressant, c’était la façon dont se construit un collectif. Au départ, les gilets jaunes étaient un agrégat de personnes souvent isolées les unes des autres, mais elles ont créé un collectif, elles se sont retrouvées, parce qu’elles se reconnaissaient à travers ce qu’elles avaient vécu." Emmanuel gras

"Un peuple" D'Emmanuel Gras
"Un peuple" D'Emmanuel Gras
- Les films Velvet

Rendre compte de moments uniques

"Pour moi, faire un film, c’est essayé d’exprimer le point de vue de ceux qu’on filme. Pour les gilets jaunes, je me suis demandé ce qu’ils avaient à exprimer, quelle était leur vision du monde ? Mon regard de cinéaste m’a peut-être permis de voir ce que les gens ne voyaient pas en eux-mêmes. Ce que j’ai trouvé très beau, mais aussi tragique, dans ce mouvement, c’est que très vite s’est exprimé un désir d’aller beaucoup plus loin que les premières revendications : un désir de changer la société, voire le monde. Des gens se sont révélés à eux-mêmes, sans qu’ils s’en rendent compte, dans un souffle qui les a dépassés, et je pense que le cinéma est là pour rendre compte du souffle épique de tels moments." Emmanuel Gras

Emmanuel Gras
Emmanuel Gras
- Film Servis Festival Karlovy Vary

Archives

Joseph Wresinski, émission Grand angle, Emmanuel Hirsch, France Culture, 22/06/1985

Nicolas Philibert, émission L’humeur vagabonde, France Inter, Kathleen Evin, France Inter, 18/11/2009

Références musicales

Nino Ferrer, La maison près de la fontaine

Rolling stones, Street fighting man

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Mathilde Wagman
Production déléguée
Félix Levacher
Réalisation
Louisa Léo
Stagiaire
Valentin Rémy
Collaboration