Emmanuelle Guattari :" Qu'est-ce qui fait que soudain votre désir s'allume pour quelqu'un? "

Emmanuelle Guattari
Emmanuelle Guattari - Pébrières 2018/ Emmanuelle Guattari
Emmanuelle Guattari - Pébrières 2018/ Emmanuelle Guattari
Emmanuelle Guattari - Pébrières 2018/ Emmanuelle Guattari
Publicité

L’auteur de" La petite Borde" publie un nouveau roman aux éditions Mercure de France, "Rosa Panthère" ; l’histoire de deux éternels adolescents fantasques et lunaires. Rosa est amoureuse de son idole, James, un dompteur de canaris, un artiste comme elle...

Avec

Dans le chagrin de la perte, beaucoup de larmes se mélangent. A l'inverse, dans les larmes, beaucoup de chagrins peuvent parfois se pleurer en même temps. Il en va de même pour le manque. En écrivant la manière dont son personnage "Rosa Panthère" pense à James, un magicien éleveur de canaris perdu dans le grand monde, Emmanuelle Guattari sonde les mystères de l’attachement. A quoi, à qui est-on attaché, et par quel lien? L’enfance, les parents, l’amoureux, l’idée de l’amoureux, une partie de soi-même... Rosa Panthère est le titre de son cinquième roman paru aux éditions Mercure de France.    

Je suis très sensible aux décors, aux lieux, aux ciels, j'ai beaucoup de mal à m'en extraire.

Publicité

L'idée de ce livre m'est venue avec une scène de naufrage d'un bateau, celui que James refuse de quitter si on ne sauve pas les animaux qui s'y trouvent. Il retourne les chercher, et l'histoire continue, racontée par Rosa Panthère.

Le temps, c'est une grande question pour moi. Le temps du quotidien, le temps d'une vie, le temps d'une époque. Peut-être, parce que j'ai une formation d'historienne, mais j'ai vraiment voulu m'affranchir de ces contraintes.

Je crois à l'amour, je crois qu'on peut aimer très violemment et très durablement dans l'enfance. Et même si cet amour n'a pas de sexualité, c'est d'une force inouïe.

Emmanuelle Guattari devant la Clinique de la Borde en 1972
Emmanuelle Guattari devant la Clinique de la Borde en 1972
- E. Guattari

Programmation musicale :

  • Philippe Katerine, Les yeux de ma mère
  • Tom Waits, Tango till they're sore

L'équipe