Hélène Barrier
Hélène Barrier
Hélène Barrier - Hélène Barrier
Hélène Barrier - Hélène Barrier
Hélène Barrier - Hélène Barrier
Publicité
Résumé

Nous recevons la plasticienne Hélène barrier à l'occasion de ses deux nouvelles installations en cours : "Underwater Garlands", visible sur les murs à pêches de Montreuil et "Nos jardins secrets" en collaboration avec l'association SESAME-autisme, lieu d'accueil pour personnes autistes à Bourges.

avec :

Hélène Barrier (artiste plasticienne).

En savoir plus

Helene Barrier est plasticienne, autodidacte.
Après une formation en design textile, elle construit des oeuvres polymorphes, en résonance avec son environnement. Fortement inspirées par les architectures animales et les paysages, elle travaille sur des formes comme des modules qui se créent et s’installent in situ, se répètent, s’agrandissent ou changent d’échelle, pour envisager autant de perspectives possibles. Ses essaims en laine évoquent une pensée en marche, un rêve qui se développe. 

Extraits de l'entretien

On travaille beaucoup le moment de la métamorphose en danse butô. Ca peut être très subtil ou très douloureux. Quand on voit des insectes qui se métamorphosent ou des mues, ça peut même être extrêmement violent.      

Publicité

Le moment du minotaure me permet tout d'un coup de rentrer dans la peau du personnage, de me transformer et de pouvoir exulter. C'est le moment où on a le droit de tout faire. Et dans la danse de manière générale, c'est d'une sensation incroyable. On danse ce que l'on veut, ce que l'on désire de plus précieux.    

Hélène Barrier, plasticienne

La répétition est une forme de métamorphose. On répète, on refait la même chose. Avec la répétition on dévie, il y a une évolution, une autre forme arrive. Cette idée de l'aléatoire me plaît. J'aime quand la matière travaille, qu'elle m'étonne. Par exemple quand je passe la laine à la machine à laver et qu'elle feutre.    

Hélène Barrier, plasticienne

Dans ma danse il y a des animaux tout le temps, et de toutes les sortes : du lézard, du chat, du requin... Les animaux sont fascinants. C'est la beauté du monde. Je me laisse traverser et une trace reste.    

Hélène Barrier, plasticienne

Archives 

Olivia Rosenthal, émission "L'humeur vagabonde", France Inter, 2005

Sheila Hicks, émission "Le rendez-vous", France Culture, 2014

Giuseppe Penone, émission "Les masterclasses", émission "France Culture", 2019

Extrait du film "Ce gamin là", un film de Renaud Victor, 1975

Références musicales 

Cravan – « Forme persistante »

Brigitte Fontaine « God’s Nightmare »

Prise de son :

Florent Bujon 

Références

L'équipe

Jeanne Aléos
Production déléguée
Lise-Marie Barré
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Marie Viguier
Collaboration
Romain de Becdelièvre
Production déléguée
Lou Quevauvillers
Collaboration
Félicie Faugère
Réalisation