Naïssam Jalal
Naïssam Jalal - Alexandre Lacombe
Naïssam Jalal - Alexandre Lacombe
Naïssam Jalal - Alexandre Lacombe
Publicité

La flûtiste, accompagnée en studio par Rhythms of resistance, le groupe qu’elle a fondé en 2011, et en live par l’Orchestre National de Bretagne fait paraître un double album "Un autre monde" sur le label Les couleurs du Son/ L’autre distribution.

Avec

Flutiste et compositrice inspirée et prolifique, Naïssam Jalal suit un talentueux parcours musical motivé par la passion et la curiosité. Née en banlieue parisienne de parents syriens, elle a assimilé et transcendé l'essence des musiques classiques européennes et arabes, l’art de l’improvisation jazz, l’urgence du hip hop, l’euphorie du funk ou la vitalité des traditions venues d’Afrique, avec un sens aigu de la synthèse et un souffle hyper sensible.

L'année 2021 sera marqué par les dix ans de son ensemble Rhythms of Resistance et la sortie le 5 février du double album Un Autre Monde enregistré en partie Live avec l' Orchestre National de Bretagne, ainsi que par la création du nouveau projet en quartet "Rituels de Guérisons".

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Extraits de l'entretien

La question de la résistance est une question qui m’habitait depuis des années, en tant que personne qui se pose des questions sur la façon dont on vit dans ce monde, sur notre rapport à ceux qui décident à notre place, sur les moyens qu’on a pour vivre. En 2008, quand je suis allée pour la première fois au Liban, et que j’ai passé du temps dans les camps de réfugiés palestiniens, cela a donné encore plus de sens à cette notion de résistance. Et donc, quand j’ai fondé Rhythms of resistance, j’avais envie que la notion de résistance apparaisse, parce qu’elle apparaissait déjà dans ma musique, car les morceaux que j’écrivais étaient toujours en lien avec le monde dans lequel on vit, et les réflexions que j’avais sur lui. Naïssam Jalal, musicienne

Le fait que mes parents soient tous les deux peintres, et d’avoir grandi au milieu de leurs peintures, qui sont plutôt abstraites mais pleines de couleur et de luminosité, cela a sans doute eu une incidence sur ma façon de penser la musique. Pour en avoir parlé avec de musiciens, on n’est pas très nombreux à avoir l’impression de jouer dans telle ou telle couleur. Pour moi, il y a des morceaux qui sont oranges jaunes, d’autres qui sont plutôt bleus ou violet, je vois vraiment les morceaux en couleur. Naïssam Jalal, musicienne

J’accorde une grande importance à la beauté, à ce que je trouve beau, et à ce que ma musique corresponde à ce que je trouve beau. Je pense que la beauté a un pouvoir thérapeutique et politique vraiment subversif. Naïssam Jalal, musicienne

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Archives

Michel Portal, émission Par les temps qui courent, France Culture, 2020

49 min

Ami Flammer, émissionSurpris par la nuit, France Culture, 2003

Références musicales

Naïssam Jalal, Paysage de notre destin

Naïssam Jalal, Almot Wala Almazala

Naïssam Jalal, D'ailleurs nous sommes d'ici

L'équipe

Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Lise-Marie Barré
Réalisation
Marianne Chassort
Collaboration
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Production déléguée