Sally Bonn
Sally Bonn
Sally Bonn - Hannah Assouline
Sally Bonn - Hannah Assouline
Sally Bonn - Hannah Assouline
Publicité
Résumé

Rencontre avec l’écrivaine et maître de conférences en esthétique Sally Bonn, à l’occasion de la parution de son livre "Écrire, écrire, écrire", aux éditions Arléa.

avec :

Sally Bonn (Auteure, critique et Maître de conférence en esthétique à l'Université d'Amiens).

En savoir plus

Dans son essai Écrire, écrire, écrire, Sally Bonn décrit les pratiques concrètes et objets de l'écriture, de la Grèce Antique aux graffitis contemporains. Pour se faire, elle s'inspire de ses voyages, de visites de musées ainsi que des rituels d'écrivains tels que M. Proust, R. Walser et S. Mallarmé.

Cette émission s'inscrit dans une série de Par les temps qui courent que nous consacrons aux essais singuliers qui se tiennent à la frontière de l'œuvre littéraire et de la proposition théorique.

Publicité

L'endroit de l'ekphrasis

"La question qui se posait pour moi était de trouver un endroit qui soit l’endroit de l’écriture. Ce qui m’intéressait était de constater que ce territoire était presque inexistant. En-tout-cas cet espace n’avait pas trouvé de lecteurs ou bien il n’avait pas trouvé de détermination, d’environnement pour l'accueillir. Cela fait des années que je travaille à cela et c’est peut-être la première fois que je réussis ce geste-là de réunir ce qui relève de la théorie, de la fiction, du récit, du souvenir ou d’un travail de description avec un fond qui serait l’imaginaire de l’ekphrasis."

"L'écriture est un endroit où l'on peut se situer et retrouver un silence qui ne soit pas un silence inquiétant."

Le corps au coeur de l'écriture

"Il est beaucoup question dans ce texte du désir. C’est le désir d’écrire qui est à là fois le moteur de l’écriture de ce livre et qui est aussi sans doute un motif plus large même d’un motif d’existence. La question du désir passe par le corps. Ensuite j’ai une formation en philosophie et je pense que ce qui advenu au cours de cette formation là c’est un travail de séparation entre le corps et l’esprit que je n’ai cessé d’essayer de rassembler, de faire se rejoindre. Et ce qui me semble aussi puissant, aussi mystérieux, aussi magique dans le geste d’écriture c’est ce qui se passe à cet endroit-là, à un moment nous sommes dans l’abstrait, ce que Platon nomme 'le ciel des idées, et à un moment cela devient une trace sur du papier, manuscrite ou tapuscrite, et entre les deux il y a le corps."

Écrire pour être présent

"Je reviens aussi à l'écriture cunéiforme, à cette matérialité de l’écriture. C'est incroyable de se dire qu’à un moment donné, l’écriture est advenue. Il n’y en avait pas et, un jour, il y a des traces dans l’argile fraîche et, ces traces-là, ce sont des mots, des noms et au tout début de la comptabilité. Je garde en tête qu’il s’agit d’inscrire des noms, de dire 'on est là'."

Extraits

Entretien "Le studio des écritures" de Salyly Bonn avec Thomas Hirschhorn, 2018

Archives

Céline Minard, émission "Boomrang", France Inter, 2021

Annie Ernaux, émission "L'Humeur vagabonde", France Inter, 2003

Références musicales

Charlotte Day Wilson, Work

Portico Quartet, Paper scissors stone

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Lou Quevauvillers
Collaboration
Mathilde Wagman
Production déléguée
Félix Levacher
Réalisation
Louisa Léo
Stagiaire
Valentin Rémy
Collaboration