Soolking
Soolking
Soolking - FIFOU
Soolking - FIFOU
Soolking - FIFOU
Publicité
Résumé

Rencontre avec le rappeur Soolking à l’occasion de la sortie de son dernier album "Sans visa" sur le label Capitol Music.

En savoir plus

Depuis 2018, Soolking propose des projets qui le placent aujourd’hui comme l’un des artistes les plus remarquables de la scène urbaine. Deux ans après Vintage, l’artiste algérien revient avec un disque comprenant 20 titres et des featurings avec Niska, Naps, Heuss L’Enfoiré, Reynmen, Kendji Girac, Tayc et Rim’K.

Sooking  sera à L'Olympia le 18 octobre 2022 et en tournée européenne.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La danse et l’éclectisme musical

"J’ai commencé en tant que danseur, c’est pour cela que j’ai du mal à écrire des chansons qui ne me font pas bouger. En plus, j’écoute plein de styles de musiques différents, cela va du hip hop, en passant par la pop, le Rnb, et le rap. En fait, ce que je suis, je le dois à la danse et à mon appétit pour toutes les musiques. J’en ai écoutées énormément, et toutes mes références, mes punchlines, mes mélodies et mes textes ont été enregistrés dans mon cerveau et ressortent sans que je le veuille vraiment : c’est comme ça que je crée." Soolking

L’Auto-Tune et l’émotion de la voix

"Aujourd’hui la musique avec les instrus électroniques et l’auto-tune, c’est ce qui se fait le plus, à 99%. Les albums acoustiques se font de moins en moins. J’ai découvert l’auto-tune en 2015. Je pense qu’il faut enlever les instrus électroniques, avant l’auto-tune. Avant, il n’y avait pas toute cette électronique, il y avait de l’acoustique, de vrais instruments, de vraies guitares, de vrais pianos. Pour moi, l’auto-tune c’est un problème, parce qu’il enlève l’émotion de la voix. Mais le vrai problème, ce sont les instrus électroniques, car une voix humaine ne peut pas s’accorder avec ce genre d’instrus, c’est impossible. Donc, il faut que l’humain devienne électronique et il le fait en mettant de l’auto-tune." Soolking

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Archives

Kamel Belabed, émission Alger nouvelle génération, Aurélie Charon, France Inter, 16/07/2011

Régis Jauffret, émission LSD, Perrine Kervran, France Culture, 19/02/2018

Cheihka Rimitti, émission ACR, France Culture, 14/05/2000

Références musicales

Soolking, Ya Lbahri

Soolking &Reynmen, Askim

Cheikha Rimitti, Hiya Bghat Sahra

Soolking, Sans visa

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Louisa Léo
Stagiaire
Jeanne Aléos
Production déléguée
Marianne Chassort
Collaboration
Félix Levacher
Réalisation
Mathilde Wagman
Production déléguée