Allons enfants ; Cléo Demoustier et Vimala Pons
Allons enfants ; Cléo Demoustier et Vimala Pons - Stéphane Demoustier
Allons enfants ; Cléo Demoustier et Vimala Pons - Stéphane Demoustier
Allons enfants ; Cléo Demoustier et Vimala Pons - Stéphane Demoustier
Publicité

Le cinéaste signe « Allons enfants ». A l’heure de l’école buissonnière, deux tout jeunes enfants, dans les jardins de la Villette. Cléo, 3 ans et demi, joue avec son frère jumeau Paul. Cléo s’éloigne et se perd. Puis, c’est au tour de Paul de se retrouver seul perdu, et de chercher sa sœur...

Avec

Le parc de la Villette, dans le nord de Paris est une sorte de montage cinématographique dans l'espace. En marchant, on y croise une foule de joueurs venus chasser le Pokemon, un téléphone à la main, un groupe de danseurs sur de la pop asiatique, des musiciens tambour battant, des amoureux lascifs dans l'herbe, des aires de jeu pour enfants, des vagabonds alcoolisés... Bref, tout un monde. Et c'est un vaste monde, lorsque l'on est haut comme trois pommes, que l'on a 3 ans et demi, que l'on se perd, alors que Paris vient de vivre des attentats sanglants. "Allons enfants", de Stéphane Demoustier sort en salles mercredi 18 avril.

Ce que j'aimais, c'était que l'idée commence par un jeu. Et ce qui était un cache-cache au départ inoffensif a pris une autre tournure.

Publicité

J'ai fait ce film sur deux enfants qui se perdent. Il s'agissait pour le spectateur de se mettre au niveau d'un petit garçon, d'une petite fille, de trois ans. On est à la fois, un adulte conscient de la situation globale et un enfant qui voit au ras du sol. 

Aujourd'hui, on peut faire un film avec presque rien, sans équipement massif. Le dispositif était minimal. Le tournage a duré quatre semaines. On tournait un peu le matin, un peu l'après-midi, on faisait des sessions très courtes, c'était les enfants qui dirigeaient. Ils vivaient chaque moment véritablement, on ne pouvait rien refaire.

La situation pourrait être terrifiante, mais les enfants arrivent à en faire un conte. Ce film, c'est un conte ancré dans le réel, avec à la fois de la féerie et un peu d'effroi.

Programmation musicale :

Benjamin Britten, Children's choir

Tchaikovsky, Casse-Noisette

Générique de fin, Supersonic, We travel the space ways

Allons enfants ; Paul Demoustier
Allons enfants ; Paul Demoustier
- Stéphane Demoustier

L'équipe

Marie Richeux
Marie Richeux
Marie Richeux
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Lise-Marie Barré
Réalisation
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Romain de Becdelièvre
Collaboration
Corinne Amar
Collaboration