Publicité
En savoir plus
Christian Bobin
Christian Bobin
- baert

Je voudrais que l’on parte de ce bleu. Que l’on se fasse une promesse, la promesse d’y revenir chaque fois. Qu’écrire ce soit : glisser un carnet bleu, délicat, dans un papier plus fin, avec les mots tracés à la main, au milieu de ce que l’on appelle livre . Ici, quinze récits, titrés, séparés, mais cousus autour d’un carnet adressé en 1980 à la "Plus que vive". Une femme, autour de laquelle se coud l’œuvre, aussi, très doucement et ce depuis des années.Mais puisque la parcelle contient le tout, puisque la moindre miette contient la possibilité du pain entier, alors chacun de ces récits, contient le livre en entier, et au delà même. L’homme-joie rappelle que "la vie est à peu près cent milliards de fois plus belle que nous l’imaginons" et que si nous n’entrons pas au paradis de notre vivant c’est par pure distraction. Le livre ne dit pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Il réunit des expériences, esthétiques, mystiques, amoureuses, vivantes, et nous rappelle à la façon dont nous sommes, par tout, continuellement et heureusement, modifiés.

Christian Bobin est notre invité cet après-midi, l’Homme-joie est le titre de son dernier livre publié aux éditions de l'Iconolaste

Publicité

Mais pour commencer, continuons de déballer les rayonnages de la bibliohtèque du comédien Guy Marchand. Lundi, Zweig , mardi Céline, aujourd’hui Guy Marchand nous lit un extrait de La vie devant soi * de Romain Gary.*

Sur l’image Polaroïd du jour l’enfant regarde bouger la peinture au ralenti.

A la fin, nous écoutons** la poésie de Jean-Claude Pirotte** dans la voix des comédiens de la Comédie Française.

Programmation musicale **Nat King Cole, Unforgettable ** Zenzile, Stay Guy Béart, Aux marches du palais ( 45 tours "Vive la rose")

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration