France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Joëlle Deniot
Joëlle Deniot
- baert

Dans cette semaine, il nous fallait une grande histoire d’amour. Pas grande au sens mieux ou plus qu’une autre, mais grande au sens qu’elle aurait touché un grand nombre de gens. Alors, il fallait une histoire placée sous les projecteurs déformants du star-system . Piaf aime Cerdan qui le lui rend passionément. Ils voyagent tous les deux, lui boxeur prodige, elle, femme de scène que l’on sait. Ils se manquent, ils s’écrivent, mon amour, ma chérie, mon Edith, mon petit, toi que j’adore… Si l’en est une qui n’a eu de cesse, de chanter ses sentiments, en robe noir tombant de plus en plus lâche sur ses épaules et qui hissait le transport vocal jusqu’au frisson, c’est bien elle.

Joëlle Deniot , socio-anthropologue de la voix et de la chanson française, est professeur de sociologie à l’université de Nantes. Elle est l'auteur de Edith Piaf, La voix, le geste, l'icône ( éditions Lelivredart).

Publicité

Mais pour commencer, un peu de lecture dans leurs cordes. Vocalises littéraires pour le comédien Christophe Malavoy , c’est la description de la mort de l’animal. C’est dans « D’un château, l’autre » de Louis-Ferdinand Céline que se trouve ce passage. Céline dans la bibliothèque de Christophe Malavoy, c’est notre début.

Le Polaroïd du jour c’est une image échappée d’un souvenir, échappée d’un film, c’est vous dire son infidélité.

En fin d’émission les voix de la Comédie Française prononcent les mots de Neruda et ses Vers du capitaine (1952).

Programmation musicale

Léo Ferré,* Les temps difficiles*

Joseph Arthur, Travel As equals

Edith Piaf, Mon Dieu / Les mots d'amou r / Hymne à l'amour

piaf couv
piaf couv