France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Avec Frédéric Migayrou** , nous bâtissons aujourd'hui la troisième étape de cette semaine entièrement imaginée autour du style. Nous évoquons le mouvement artistique* De Stjil* et ses rapports avec l’architecture.**

La revue de Stijl
La revue de Stijl

Qu’avons nous dit depuis lundi ?Pierre Bergounioux , en ouverture, proposait une analyse historique du style, en ne le distinguant pas des origines de l’écriture, les deux étant une une expression supplémentaire de la lutte des classes. Hier, en l’espèce, nous assistions à un plaidoyer pour un style transparent. Calme et tranquillité, indispensables pour convoiter par le trait, le point zéro, l’axe vertical permettant de rendre une forme d’adoration pour le réel. Là aussi, on peut réécouter le dessinateurFrançois Matton .

Publicité

Aujourd’hui le style donne son nom au(x) mouvement(s). En peinture, avec De Stijl ** que l’on fait courir de 1917 à 1931, et en architecture avec le style International . Notre invité Frédéric Migayrou** **nous aide à faire le lien entre ces deux moments de l’histoire de l’art. Il est conservateur en chef des services Architecture et Design du Musée national d’Art moderne au Centre Georges Pompidou à Paris. **

En attendant, nous atterrissons chez la comédienne Romane Bohringer , qui déballe sa bibliothèque cette semaine. Cette histoire de maison que l’on quitte, de maison nomade, apparait comme ligne de force des livres choisis. Aujourd’hui **Du luxe et de l’impuissance de ** Jean-Luc Lagarce.

Le Polaroid du jour est une mémoire en forme de baignoire.

Vers16h50, l’homme penche, il penche, tant et si bien qu’il écrit. Nous écoutons cette semaine des poèmes de Thierry Metz .

Programmation musicale

Serge Reggiani, Les mensonges d'un père à son fils

King Krule, Ceiling

Georges Auric, "Macao l'enfer du jeu. Etude sombre" (Gloomy etude) par l'Orch.Symphonique de la radio slovaque

Références

L'équipe

marie Richeux
marie Richeux
Marie Richeux
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration