France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Catherine Bidou-Zachariasen

**Deuxième étape d’une semaine entièrement construite autour du mot « populaire ». Aujourd’hui nous nous intéressons aux quartiers populaires. Notre invitée, Catherine Bidou-Zachariasen , sociologue, directrice de recherche au CNRS, étudie les phénomènes de gentrification urbaine. **

Catherine Bidou-Zachariasen
Catherine Bidou-Zachariasen
© Radio France

Hier Bernard Lacroix, concluait l’émission par un plaidoyer en faveur les sciences sociales car, disait-il, comprendre est source de libération. L’ensemble de la discussion engagée sur la notion de popularité hier, relativisait – pour ne pas dire critiquait clairement – l’usage des sondages dans la démocratie contemporaine. Aujourd’hui, les sciences sociales s’invitent aussi pour tenter de proposer une définition tout aussi contemporaine du quartier populaire, éventuellement de la classe populaire, et son existence au milieu d’un territoire urbain marqué par un embourgeoisement, par des processus d’élitisation ou, pour utiliser le terme emprunté à l’anglais, la gentrification . Catherine Bidou est directrice de recherche au CNRS. Elle travaille depuis plusieurs années et a signé de nombreuses contributions sur ces sujets.

Publicité

En attendant, ici tout commence par une lecture à voix haute. Chaque semaine, un comédien ou une comédienne se prête au jeu de dévoiler quelques-uns de ses amours littéraires. Olivier Broche choisit aujourd’hui de vous lire un extrait de Passe-temps de Paul Léautaud.

Sur le polaroid, un plafond percé d’étoiles.

Vers 16h50, un poème de Boris Vian nous est lu par Serge Bagdassarian.

Programmation musicale :

  • Domenico Scarlatti, Sonate en la mineur K 54 (Int. Vladimir Horowitz)
  • Aloha Orchestra, Dreamming is forbidden for him
  • Rocé, Habitus
  • Stromae, Ave Cesaria

L'équipe