Antoine Bello
Antoine Bello - © Catherine Hélie - éditions Gallimard
Antoine Bello - © Catherine Hélie - éditions Gallimard
Antoine Bello - © Catherine Hélie - éditions Gallimard
Publicité

La rentrée littéraire est foisonnante pour notre plus grand plaisir... Antoine Bello évoque aujourd'hui "Ada", son nouveau livre, construit comme un roman policier où le règne des machines le dispute à l'humanité.

Avec

Semaine spéciale : l’Amérique d’aujourd’hui, points de vue européens

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Antoine Bello pour son roman Ada, aux éditions Gallimard collection Blanche.

Avant la 2ème guerre mondiale, la Silicon Valley était un immense verger –le verger de la Californie-, après la guerre, c’était un site industriel –on y fabriquait des avions, des missiles, il y avait une partie de l’industrie de la Défense-, et ça ne fait qu’une quarantaine d’années qu’on y trouve énormément de technologie.

Publicité

Antoine Bello est un auteur franco-américain né le 25 mars 1970 à Boston (USA). Il écrit en français et vit aux Etats-Unis. Son regard sur l'Amérique d'aujourd'hui est contrasté. Après "Les Falsificateurs" et "Les éclaireurs" édités chez Gallimard, deux romans qui racontent l'ascension d'un jeune Islandais au sein d'une organisation secrète internationale qui falsifie la réalité et réécrit l'histoire, Antoine Bello renoue avec son genre de prédilection, le polar. Son précédent roman, "Enquête sur la disparition d'Émilie Brunet" était un hommage à Agatha Christie et à Edgar Poe. "Ada" est un polar qui se déroule dans la Sillicon Valley où le fils d'Antoine Bello travaille depuis quelques années. Dans ce roman, le flic Franck Logan regarde changer la Silicon Valley de son enfance, et cela ne lui plaît guère. Son leitmotiv est « c’était mieux avant ». La cinquantaine largement dépassée, marié à une Française plus ou moins trotskiste, père de deux grands enfants, Franck a pour passion la composition de haïkus. Il enquête généralement sur le trafic d’êtres humains, vols d’organes et réseaux de prostitution, mais voilà qu’on lui confie le soin de retrouver Ada. Ada n’est pas une femme, c’est le nom que la Turing Corp. a donné à une AI (Intelligence Artificielle)...

À travers cette intrigue, Antoine Bello dresse le portrait de la Silicon Valley et l'Amérique des "Tekkies", les mordus de technologie.

La Silicon Valley
La Silicon Valley
- Wikicommons