Qiu Xiaolong
Qiu Xiaolong - Sophie Bassouls
Qiu Xiaolong - Sophie Bassouls
Qiu Xiaolong - Sophie Bassouls
Publicité

Nous écoutons ce matin l'écrivain Qiu Xialong évoquer, à travers son dernier roman policier, les heures sombres de la Révolution culturelle en Chine. Un pan de son autobiographie camouflé sous un roman policier...

Avec
  • Qiu Xiaolong écrivain

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Qiu Xiaolong pour Il était une fois l’inspecteur Chen aux éditions Liana Levi.

J’ai parlé avec un journaliste chinois qui m’a dit ceci : « D’une certaine façon, vous êtes particulièrement bien placé pour parler de la Chine ». Je demande pourquoi, et il me dit : « Nous, on connaît les problèmes de la corruption, le parti unique etc… Mais en chine, il est impossible de se documenter, Google n’existe pas et dès qu’il y a quelque chose de sensible dans un article, il devient censuré ». Moi, je vis hors de Chine et donc je peux me documenter à l’envie !

Publicité

Résumé de l'éditeur :
Chen Cao a grandi au temps des dénonciations de masse et des excuses publiques: «Honte aux intellectuels bourgeois!», «Je suis pourri du coeur aux orteils, je mérite des milliers de morts!» Il a vu son père accusé, sa famille humiliée. Des années plus tard, lorsque l’État lui assigne un poste subalterne dans un commissariat de la ville, un drame fait écho à ce passé de fils de «monstre noir». Fu, un commerçant de la Cité de la Poussière Rouge, spolié sous Mao puis réhabilité et grassement indemnisé, est retrouvé assassiné… Une affaire qui marquera les premiers pas sur le terrain d’un poète de cœur devenu flic par hasard.

Traduction simultanée : Xavier Combe

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Thomas Dutter
Réalisation
Anaïs Ysebaert
Collaboration