Marilyn Monroe en 1961
Marilyn Monroe en 1961 ©AFP - UPI / AFP
Marilyn Monroe en 1961 ©AFP - UPI / AFP
Marilyn Monroe en 1961 ©AFP - UPI / AFP
Publicité

Sylvie Lécallier, commissaire de l’exposition "Marilyn, I Wanna Be Loved By You" à Aix-en-Provence, évoque la relation de l'icône de cinéma à la photographie et aux photographes et nous offre un nouveau regard sur Marilyn. Retour sur son parcours de modèle, qui, jusqu'au bout, contrôla son image.

Avec
  • Sylvie Lécallier Commissaire de l'exposition « Mannequin. Le corps de la mode » à la Cité de la mode et du design à Paris, chargée de la collection photographique du musée Galliera à Paris.

Aujourd'hui, dans Paso Doble :

Sylvie Lécallier, spécialiste de photographie de mode, responsable de la collection photographique au Palais Galliera : musée de la Mode de la Ville de Paris, et co-commissaire de l’exposition Marilyn, I Wanna Be Loved By You à l’ Hôtel de Caumont, Centre d’art d’Aix-en-Provence jusqu’au 1er mai 2017.

Marilyn Monroe contrôlait tout de son image, elle regardait les planches contact, barrait les images qu’elle ne voulait pas voir publier. Eve Arnold raconte qu’elle l’avait photographiée nue et qu’elle lui avait fait détruire les photos d’elle nue. Elle se livrait en toute liberté mais derrière, elle contrôlait absolument tout.

Publicité

Bert Stern a été bouleversé par la dernière séance de photographie et par la mort de Marilyn Monroe, si bien qu’il ne reviendra à ces photos que vingt ans après.

L'exposition

Marilyn Monroe (1926-1962) est certainement la star la plus photographiée dans l'histoire du cinéma. André de Dienes, Milton Greene, Philippe Halsman, Eve Arnold, Cecil Beaton, Richard Avedon, Sam Shaw, Ed Feingersh, George Barris, Bert Stern… les meilleurs photographes de son temps l’ont immortalisée, faisant de Marilyn l’icône que tout le monde connaît.

A travers une soixantaine de tirages photographiques, principalement issus de collections privées, et de nombreux supports multimédia, l’exposition « Marilyn » raconte l’histoire de la relation particulière que Marilyn Monroe a toujours entretenue avec la photographie et les photographes. Une relation centrale dans la construction de son image mythique.