Vyacheslav Tikhonov dans le rôle de Stierlitz, extrait de "Dix-sept moments du printemps" - Vyacheslav Tikhonov
Vyacheslav Tikhonov dans le rôle de Stierlitz, extrait de "Dix-sept moments du printemps" - Vyacheslav Tikhonov
Vyacheslav Tikhonov dans le rôle de Stierlitz, extrait de "Dix-sept moments du printemps" - Vyacheslav Tikhonov
Publicité
Résumé

Qui est Stierlitz, le James Bond soviétique ? Retour sur Stierlitz et James Bond, deux figures majeures de la fiction populaire, au temps de la Guerre froide et au-delà...

avec :

Jean-Luc Wachthausen (Journaliste au "Point", ancien rédacteur en chef du service culturel du Figaro).

En savoir plus

Le rideau de fer était également tombé sur la littérature. Alors que nous avons tendance à penser que dans le monde entier, James Bond  a été un héros, en particulier à cause de sa lutte contre le communisme pendant la guerre froide, il était éclipsé dans tout le bloc soviétique, au profit d'un autre personnage d'espion, russe celui-ci, non moins aventurier, non moins habile, non poins populaire.

Dans les années 1960, l’écrivain Julian Semenov a publié toute une série de romans où il raconte les aventures d’un espion encore célèbre en Russie sous son alias de Max von Stierlitz. C’est le nom qu’il a pris en 1945 pour infiltrer le régime nazi au bord de la chute finale, pour l’empêcher de faire un retournement d’alliances et de passer du côté américain pour éliminer les Soviétiques. De la guerre civile russe à la guerre civile espagnole, de l'URSS à la Yougoslavie, Stierlitz a amusé et galvanisé le public soviétique par ses trépidantes aventures. Une série télévisée a eu un succès phénoménal, et Stierlitz reste un personnage célèbre en Russie. James Bond n’a gagné que d’un côté du mur. 

Publicité

Pour parler de Stierlitz et de James Bond, Charles Dantzig reçoit Jean-Luc Wachthausen, journaliste au Point, ancien rédacteur en chef du service culturel du Figaro.  Il a contribué au Hors-série James Bond, pour Le Point pop.

J. Semenov, "La Taupe rouge" / Hors-série James Bond, Le Point Pop, février 2020
J. Semenov, "La Taupe rouge" / Hors-série James Bond, Le Point Pop, février 2020
- Ed. du Canoë / Le Point pop

Auteur : Julian Semenov, 1931-1993. Écrivain, scénariste. Soviétique. Communiste. Hétérosexuel.

Œuvres : quatorze romans en URSS, le plus fameux, datant de 1968, ayant été traduit en français par une maison soviétique de Moscou, les éditions du Progrès, sous le titre 17 flashes pour le printemps, en 1973, retraduit en France aux éditions du Canoë, sous le titre de La taupe rouge, en 2019. De Semenov, à paraître les prochaines semaines chez le même éditeur, Des diamants pour le prolétariat.

Personnage : Max von Stierlitz_._

Adaptation : une série télévisée à succès en URSS, Viatcheslav Tikhonov interprétant le rôle de Stierlitz.

Bibliographie

Julian Semenov, La taupe rouge, éd. du Canoë

Julian Semenov, Des diamants pour le prolétariat, éd. du Canoë (à paraître en mai 2020)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Charles Dantzig et Personnages en personne sur Facebook : https://www.facebook.com/charles.dantzig

Instagram : cdantzig

Une émission en partenariat avec Le Point Pop.

Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Moneghetti Merryl
Moneghetti Merryl
Merryl Moneghetti
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation