La comédienne Dominique Blanc dans le rôle de Phèdre, une mise en scène de Patrice Chéreau datant de 2003 - Festival d'Avignon
La comédienne Dominique Blanc dans le rôle de Phèdre, une mise en scène de Patrice Chéreau datant de 2003 - Festival d'Avignon
La comédienne Dominique Blanc dans le rôle de Phèdre, une mise en scène de Patrice Chéreau datant de 2003 - Festival d'Avignon
Publicité
Résumé

Qui est la Phèdre de Racine? Une femme prise d’un amour coupable ? Une reine quand même ? Jeune ou d'âge mûr ? Épouse de Thésée, elle s’éprend follement d'Hippolyte, son beau-fils.

avec :

Florient Azoulay (Auteur, dramaturge, metteur en scène et professeur de comédie à l'école de théâtre de la Salle Blanche à Paris).

En savoir plus

D'abord intitulée Phèdre et Hippolyte en 1677, la tragédie de Jean Racine a pris le titre de Phèdre à partir de l'édition des Œuvres complètes de 1687.

Qui est Phèdre ? Pour en parler, Charles Dantzig reçoit Florient Azoulay, dramaturge et professeur de comédie à l'école de théâtre de la Salle Blanche, à Paris.

Publicité

Pour Charles Dantzig, "Phèdre est muette dans la mesure où elle doit dissimuler son amour pour son beau-fils, le jeune Hippolyte".

Florient Azoulay précise le contexte de la passion de Phèdre : "Thésée a disparu depuis quelques mois. Phèdre, sa femme, séjourne à Trézène avec son beau-fils Hippolyte. Or, elle est amoureuse de ce dernier et elle se laisse mourir. Elle ne dort plus et ne mange plus depuis trois jours. Elle confie cet amour coupable à sa nourrice qui lui conseille de tout avouer à Hippolyte".

Elle n'est pas décrite par Racine. Florient Azoulay la voit, selon sa formule, comme "des battements de cœur très lents, qui s'emportent à certains moments, suivis de pulsations cardiaques. Phèdre, telle que je l'imagine, note- t-il*, c'est un cœur en proie à une passion qui s'achèvera par l'arrêt cardiaque."*

Pour Charles Dantzig "Phèdre c'est l'appel de la peau, Phèdre est une femme coupable. Moins peut être parce qu'elle s'éprend du fils de son mari, que parce que, malgré tout, elle s'éprend de quelqu'un de plus jeune et qui n'a pas de statut social et ça, c’est encore plus scandaleux."

Pour Florient Azoulay "un des aspects scandaleux, note-t-il, est que, descendante de Pasiphaé, la sœur d'Ariane, elle appartient à une lignée de gens que Vénus fait souffrir: cette injustice-là est à proprement parler scandaleuse. Selon qu'on imagine Phèdre, mûre ou jeune, le scandale est d'une nature différente. Si elle est jeune, on voit une jeune fille inexpérimentée, peut-être d'ailleurs une des plus inexpérimentée de tous les théâtres racinien. De jeunes actrices l'ont interprété à l'âge de 20 ans, d'autres ne se sont pas autorisées à aborder ce rôle avant d'être des actrices confirmées. Il faut avoir une maîtrise du corps, une maîtrise de la voix, une maîtrise folle pour aborder un rôle comme Phèdre."

Auteur: Jean Racine, 1639-1699.

Œuvre: Phèdre et Hippolyte, 1677, prenant le titre de Phèdre à partir de l’édition des Œuvres complètes de 1687.

Personnage: Phèdre.

Bibliographie:

Jean Racine, Œuvres complètes, La Pléiade, Gallimard

Julien Benda, La Trahison des clercs, Les Cahiers rouges, Grasset

Charles Dantzig, "Racine" et "Tout le théâtre de Racine" dans le Dictionnaire égoïste de la littérature française, Grasset

La Salle Blanche

Charles Dantzig et Personnages en personne sur Facebook : https://www.facebook.com/charles.dantzig

Instagram : cdantzig

Pour prolonger:

Découvrez du 16 au 19 juin la nouvelle pièce "Deconstructing Peter", dramaturgie de Florient Azoulay et de la deuxième promotion de La Salle Blanche, au Théâtre de La Reine Blanche.

Références

L'équipe

Charles Dantzig
Charles Dantzig
Charles Dantzig
Production
Merryl Moneghetti
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation