Gilles Jacob, Murielle Joudet et Golden Bug en Live

Gilles Jacob, Murielle Joudet
Gilles Jacob, Murielle Joudet  ©Radio France -  Martin Quenehen
Gilles Jacob, Murielle Joudet ©Radio France - Martin Quenehen
Gilles Jacob, Murielle Joudet ©Radio France - Martin Quenehen
Publicité

A la table ce soir, Gilles Jacob qui signe "un homme cruel" L'histoire vraie de Sessue Hayakawa, une vedette du cinéma muet et Murielle Joudet, critique de cinéma, pour la rétrospective "Hollywood décadent" du 14 décembre au 25 janvier à la Cinémathèque Française à Paris.

Avec
  • R O M A N V R A I : "Un homme cruel" Gilles Jacob - Editions Grasset

Voici le roman vrai d'un des acteurs les plus célèbres du monde, aussi renommé en son temps que Charlie Chaplin ou Rudolph Valentino.

Né au Japon en 1889, parti très jeune pour l'Amérique exubérante des années 1910, Sessue Hayakawa devient, dix ans plus tard, la première star hollywoodienne d'origine asiatique. Son regard de braise et ses rôles d'homme cruel provoquent des scènes d'hystérie parmi ses nombreuses admiratrices. Il mène grand train dans son château californien, ses réceptions fastueuses font la une des journaux : à lui la gloire, l'argent, les pièces, les films, les femmes, le jeu, l'opium...

Publicité

Et voilà soudain que la fin du cinéma muet et le racisme anti-nippon chassent d'Hollywood l'un de ses derniers nababs, devenu éternel errant après une tentative d'assassinat.

Il croise Claudel dans les décombres du tremblement de terre de Tokyo en 1923, est donné pour mort en 1926 à Monte-Carlo, fabrique des faux papiers pour la Résistance en France durant la guerre et ne doit sa libération de la rue des Saussaies qu'à l'intervention de l'ambassadeur du Japon.

C'est en 1957, à 68 ans, qu'il renoue avec la gloire pour son rôle dans le mythique Pont de la rivière Kwaï, le film aux sept oscars.

Qui eût dit qu'après une vie si extravagante, une femme aimée, des enfants adoptés, des maîtresses perdues, ce personnage de légende se retirerait à 72 ans dans un monastère bouddhiste, parmi les statues de pierre, le silence des moines et la paix de l'âme ?

Un homme cruel
Un homme cruel
- Grasset
  • R E T R O S P E C T I V E : "Hollywood décadent" du 14 décembre au 25 janvier à la Cinémathèque Française

Au moment de la crise des studios hollywoodiens et avant l'éclosion de ce que l'on a appelé le Nouvel Hollywood, le cinéma américain s'est lancé dans une sorte de fuite en avant destiné à maintenir, à tout prix, le public dans les salles. Il fallait désormais aborder des sujets audacieux tout en maintenant un certain nombre de normes, parfois hypocritement. Le mélo devient pervers et conservateur à la fois. Le sexe est au centre des récits et le vieillissement des acteurs et des actrices en est une dimension essentielle. Retour sur une manière de décadence du classicisme hollywoodien qui a parfois inspiré les derniers chefs-d'œuvre de quelques grands cinéastes classiques. La preuve en 40 films.

Hollywood décadent
Hollywood décadent
- Cinémathèque Française

D I S Q U E D U J O U R : Golden Bug Titre : Wild Boys Album : Victor

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe