Philippe Lespinasse & Joris Lachaise
Philippe Lespinasse & Joris Lachaise - Martin Quenehen
Philippe Lespinasse & Joris Lachaise - Martin Quenehen
Philippe Lespinasse & Joris Lachaise - Martin Quenehen
Publicité

Au programme de Ping Pong ce soir "Vertiges lucidaires et Marges brutes" avec deux documentaristes Joris Lachaise qui signe "Ce qu'il reste de la folie" et Philippe Lespinasse pour "André et les martiens" en salle mercredi.

Avec
  • Joris Lachaise Documentariste
  • Philippe Lespinasse Documentariste

ACTUALITE

>>> D O C U M E N T A I R E : "Ce qu'il reste de la folie" de Joris Lachaise - En salle le 22 juin

Synopsis : Il y a Khady, une femme dont les écrits et les images qu’elle tourne ne parviennent pas à sauver du tourment. Elle qui aimerait tant parvenir à nommer ce mal qui tournoie dans son esprit. Il y a tous les autres, des fous croit-on, chez qui le vertige côtoie si fortement la lucidité qu’on se demande quel lien obscur relie ces deux états. Il y a cet hôpital. Thiaroye, en lisière de Dakar. Un lieu où la psychiatrie en Afrique s’est écartée du chemin tracé par la colonisation. Et il y a la folie qui nous parle, qu’on écoute attentivement, qui nous bouleverse, non par compassion mais parce qu’elle emporte toutes nos certitudes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

>>> D O C U M E N T A I R E : "André et les martiens" de Philippe Lespinasse - En salle le 22 juin

Synopsis : André et les martiens nous embarque pour une promenade bouleversante, dans une proximité rare avec des artistes « bruts » ou outsider, qui travaillent de façon solitaire et construisent des univers qui renversent nos perspectives sur l’art. C’est André Robillard qui nous guide. Sculpteur, dessinateur, musicien, découvert par Jean Dubuffet, il est devenu un des plus importants créateurs de l’Art Brut. Depuis 1964, il fabrique des fusils, des centaines de fusils pour « tuer la misère ».

Publicité

Philippe Lespinasse interroge silencieusement l’extraordinaire des œuvres, la parole est aux artistes et à leur art. Il nous dévoile des mondes cachés que nous n’imaginions pas. Les artistes, eux-mêmes souvent en situation de handicap ou de marginalité, nous interrogent sur notre rapport à la norme et nous ouvrent des perspectives d’expression insoupçonnées.

L'équipe

Martin Quenehen
Production
Mathilde Serrell
Production
Thomas Beau
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Chronique
Aïssatou N'Doye
Collaboration
Hélène Delye
Collaboration