France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Ce soir dans Ping Pong du récit à opposer à la terreur, de littérature et de la bande dessinée mais aussi de la peinture, de la mauvaise mémoire, les poubelles de l’histoire et des bombes de papier qui paradoxalement donnent forme à notre présent décomposé.
Au programme : l’écriture multiple du peintre, cinéaste et bédéaste Enki Bilal pour son anticipation effrayante des attentats du 13 novembre et l’écriture hybride de l’écrivain Marc Weitzmann face à la terreur. Deux écritures face aux montres bien réels de l’époque.

Retrouvez le dossier du jour de **Zoé Sfez ** sur la page du Journal de la culture.

Publicité
Ping Pong : Mathilde Serrell, Marc Weitzmann, Enki Bilal et Martin Quenehen
Ping Pong : Mathilde Serrell, Marc Weitzmann, Enki Bilal et Martin Quenehen
© Radio France - Sébastien Thème