France Culture
France Culture
Publicité

Captain Crunch & Wall-E Arthur Michoux

Première partie
Pixar, studio d’animation numérique américain. On reviendra sur son histoire, en tout cas la lecture que fait Hervé Aubron de cette histoire. Disons déjà que Pixar a renouvelé l’animation au milieu des années 90, avec d’abord Toy Story , puis neuf autres longs métrages parmi lesquels les deux suites de Toy Story , mais aussi le Monde de Némo , Ratatouille , Cars , Les Indestructibles , Monstrers and Co . Des films couverts de récompenses et pour la plupart d’entre eux d’immenses succès publics. De tout cela, à la fois l’histoire de Pixar et des films, Hervé Aubron fait une lecture qui nous intéresse directement ici dans Place de la toile , puisque elle met en jeu le rapport de l’homme à la machine.

Publicité

Deuxième partie
Autour du documentaire intitulé « Pirat@ge » (diffusion le 15 avril sur France 4) dont l’ambition est, semble-t-il, de rétablir, dans sa dimension à la fois historique, éthique et politique la figure du hacker, qu’on associe trop souvent à un acteur malveillant des technologies. Pour ce faire, Etienne Rouillon et Sylvain Bergère sont allés à la rencontre de ces hackers d’hier et d’aujourd’hui : Captain Crunch, figure historique du bidouillage des télécommunications américaines, Daniel Domscheit-Berg, ancien membre de Wikileaks, le Chaos Computer Club de Berlin, Steven Levy, le journaliste de Wired qui suit cette question depuis le début des années 80. Tous décrivent une réalité plus complexe, et plus intéressante que celle généralement donnée. Ils racontent aussi une évolution du hacking qui, en bien des points, accompagne celle de l’Internet.

Invités
Hervé Aubron , journaliste, auteur, enseignant à l'Université Paris 3, ancien critique aux Cahiers du cinéma , rédacteur en chef adjoint du Magazine Littéraire , auteur de Génie de Pixar (Capricci).

Etienne Rouillon , rédacteur en chef "Technologies" du magazine Trois Couleurs , réalisateur, avec Sylvain Bergère, du documentaire *Pirat@ge * ( bande annonce) pour France 4.

Sons
Roebuck "Pops" Staples, " Why am i treated so bad"

Suivez "Place de la toile" (#pdlt)