France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

*** Première Partie * **
Chaque semaine, vous, chers auditeurs et auditrices, m’adressez des questions auxquelles je ne sais pas toujours répondre. Questions concernant les podcasts, les players et autres interfaces. Questions parfois très techniques sur nos serveurs, ou la stratégie globale du numérique à Radio France etc. Comme j’écrivais à l’un d’entre vous il y a quelques semaines que ces questions étaient vraiment très nombreuses et précises, il m’a rétorqué : « eh bien invitez quelqu’un pour y répondre ». Dont acte.

Avec Joël Ronez...
...directeur des nouveaux médias à Radio France, qui répondra aux questions que se posent les auditeurs sur le numérique. Questions qui me sont arrivées tout au long de la semaine et que je vais me contenter de relayer. Juste une précision. Il s’agit moins d’expliquer que nous sommes des génies à Radio France, que d’éclairer sur le choix de telle ou telle fonctionnalité, ce qui revient souvent à identifier les lieux où le numérique perturbe (pas forcément dans un sens négatif) les pratiques d’une grande et vieille maison comme Radio France.

Publicité

*** Deuxième Partie* **
Avec Anaïs Saint-Jude...
...directrice du programme BiblioTech de l’Université de Stanford en Californie (programme créé l’an dernier dans l’idée que les étudiants en humanités pourraient être un apport intéressant aux grandes entreprises du numérique). Elle est spécialiste de la littérature française du 17ème siècle, ce qui explique sa défense des humanités dans le monde contemporain. Mais si je profite de sa venue à Paris pour la recevoir, c’est parce qu'elle a effectué un travail tout à fait intéressant sur la surabondance d’information, travail dont elle a rendu compte lors de la conférence LIFT du printemps dernier. Sur ce sentiment que nous avons aujourd’hui d’être submergé par la masse des informations qui nous proviennent notamment par les réseaux.

** Lecture de la semaine** [

logo InternetActu.net
logo InternetActu.net
© Radio France

](http://www.internetactu.net/author/xavierdelaporte/)

L'encre perdue.
La lecture de la semaine consiste en des extraits d’un livre qui ont été publié par le quotidien britannique The Guardian (@guardian). Le livre en question s’intitule The Missing Ink : The Lost Art of Handwriting, and Why it Still Matters (L’encre perdue : l’art oublié de l’écriture manuscrite, et pourquoi elle importe encore ). L’auteur est un romancier et critique du nom de Philip Hensher (Wikipédia). [...] Suite.

** Le son** *** "Do Re Mi", Woody Guthrie* **
Pourquoi de la folk dans Place de la toile ? Eh bien parce que comme le relevait Philippe Rivière récemment, non content de peindre « This machine kills fascists » sur ses guitares, Woody Guthrie (dont c'est le centenaire) avait fait inscrire au dos de ses premiers disques, au débuts des années 40, la mention suivante : « Cette chanson est protégée aux États-Unis sous le sceau du copyright #154085 pour une période de 28 ans, et toute personne prise à la chanter sans autorisation sera mon meilleur ami, car je n’en ai rien à fiche. Publiez-la. Ecrivez-la. Chantez-la. Dansez dessus. Yodelez-la. Je l’ai écrite, c’est tout ce que je voulais faire. »

** Le bureau** **Mais pourquoi Gangnam Style ?! **
Avec ** Tanguy Blum. **

D'innombrables parodies (une sélection là), "une mélodie ratée, des paroles un peu nulles", bref un tube (selon la définition d'Hélène Hazera). Nous en parlions il y a trois semaines, le phénomène parti de Corée du Sud s'est amplifié depuis. Comment comprendre ce succès ? Serait-ce du à la référence grivoise ("Oppa Gangnam" devenant "open condom" pour les anglophones, comme le signalait un auditeur) cachée dans le titre ? À sa forme musicale ? À son fond parodique, voire pour certains carrément subversif ? Au talent de danseur et de chorégraphe de PSY, son interprète ? Plus sûrement à une gestion subtile du copyright , à en croire l'indispensable Lionel Maurel, alias Calimaq.

** Retrouver Place de la Toile - #pdlt** ** [

](http://twitter.com/xporte "Place de la toile sur twitter") [

twitter
twitter

](https://twitter.com/#%21/thibnton)** **[

facebook
facebook

](http://www.facebook.com/pages/Place-De-La-Toile/154486234601301 "Place de la toile sur Facebook")**

Références

L'équipe

Thibault Henneton
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation