Publicité
En savoir plus
J-C Vitran & P. Lamothe
J-C Vitran & P. Lamothe
© Radio France - th

J-C Vitran & P. Lamothe th©Radio France

Première partie : Organiser le web
Profusion des contenus et de leurs formes (textes, images, vidéos, sons), difficulté à organiser thématiser tout cela, à visualiser, c’est à la fois le grand problème auquel on se heurte en tant qu’internaute lamba et c’est le grand défi des entrepreneurs du web aujourd’hui : créer l’outil qui permettra l’organisation du web, la hiérarchisation des contenus. Beaucoup y pensent et certains tentent. C’est une de ces personnes que nous recevons aujourd’hui pour discuter de cette notion qui est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois : la curation .

Publicité

Avec Patrice Lamothe (Twitter), entrepreneur, spécialiste des médias et PDG du moteur de recherche communautaire Pearltrees, dont il explique le fonctionnement dans de nombreuses vidéos. Pearltrees est un outil qui permet à chacun d’organiser les contenus du web, et qui permet aussi de mettre en commun son organisation. C’est un parmi plusieurs qui ont été lancés ces derniers temps.

Deuxième partie : Carte nationale d'identité sécurisée
On poursuit notre petite série sur l’identité (et ) avec un dernier volet consacré au projet de loi sur la carte d’identité biométrique adoptée en première lecture le 7 juillet par le Parlement français. Un texte qui pose bien des problèmes, et qui interroge, une fois de plus, le rapport entre technologies et libertés individuelles.

D’après les récits qu’on a pu en lire, jeudi 7 juillet, ils étaient 11 députés présents dans l’hémicycle pour discuter et voter le projet de loi concernant la mise en place de la carte d’identité biométrique. 11 ce n’est pas beaucoup pour une mesure qui concerne 45 millions de personnes, soit la population française moins les gens âgés de moins de 15 ans. La carte d’identité biométrique, qu’est-ce que c’est ? Une carte d’identité nationale qui nécessitera pour qu’on l’obtienne qu’on laisse nos empreintes digitales, celles-ci, en plus des données figurant déjà sur la carte d’identité aujourd’hui, étant portées par une puce électronique RFID, dite puce régalienne, car obligatoire et servant dans les relations avec l’administration ; il serait possible d’y adjoindre une seconde puce servant pour les paiements. C’est le premier point, le second, c’est la création d’un fichier national unique regroupant ces données.

Avec Jean-Claude Vitran, de la Ligue des Droits de l'Homme (LDH), où il est responsable du groupe de travail Libertés et technologies de l'information et de la communication , qui nous aide à comprendre ce projet de loi et ses conséquences au cas où il devait être appliqué tel quel. Il est question de fichiers, de puce RFID et d’industrie.

Lecture de la semaine sur InternetActu.net
La lecture de la semaine n’est pas une traduction, mais un manifeste publié à l’occasion de l’édition 2011 des Rencontres de la photographie d’Arles qui se tiennent du 4 juillet au 18 septembre. Le texte signé par Clément Chéroux, conservateur au Cabinet de la photographie du Centre Pompidou – Musée national d’art moderne et directeur de la revue Études photographiques a été été cosigné par les cinq commissaires de l’exposition : Clément Chéroux, l’artiste Joan Fontcuberta, Erik Kessels, fondateur et directeur artistique de KesselsKramer, Martin Parr, photographe de l’agence Magnum Photos et l’artiste Joachim Schmid. Il s’intitule From Here On : l’or du temps.

Lire le manifeste...

Sons

Retrouver Place de la Toile - #pdlt