Publicité
En savoir plus

B.Bayart,J. Zimmermann,D.Bourcier,E. Gayou Daphné Abgrall©Radio France

Première partie : La « sérendipité » est une notion à laquelle il est souvent fait référence pour désigner une des caractéristiques de la navigation sur internet. Par ce mot un peu étrange – la sérendipité – on désigne cette faculté qu’a le web de nous faire trouver ce que nous ne cherchons pas. Cette expérience, tout internaute la connaît. On tape un mot sur un moteur de recherche dans l’espoir de trouver une information et, de lien en lien, de site en site, de blog en blog, on aboutit à une lecture, une information, tout à fait passionnante, mais qui n’a plus rien à voir avec l’information initialement recherchée. Dans l’univers numérique, c’est ça, la sérendipité, une sorte de déambulation hasardeuse mais heureuse, une errance fertile, une trouvaille inattendue. Nous en parlons avec Danièle Bourcier et Evelyne Gayou. Deuxième partie : Après ce détour par lequel nous ont guidé Danièle Bourcier et Evelyne Gayou, revenons à une actualité plus récente et à la question qui va nous occuper pendant le reste de cette heure : la neutralité des réseaux. Cette expression de « neutralité des réseaux » est née en 2005 sous la plume de Tim Wu, professeur à Columbia University. Elle exprime une idée simple : que l’architecture des réseaux et les opérateurs de ces mêmes réseaux ne puissent pas exercer de discriminations envers les applications qui circulent sur ces mêmes réseaux. Pour le dire grossièrement, que votre fournisseur d’accès soit free, orange ou encore noos, vous devez pouvoir accéder aux mêmes sites, à la même vitesse, et utiliser les mêmes applications. Ca, c’est l’idéal. Or la réalité est autre. Les réseaux ne sont pas neutres, et tendent manifestement à l’être de moins en moins. Ce qui pose des problèmes d’ordres divers : économiques, politiques, intellectuels. C’est en tout cas le point de vue de nos deux invités : Nous interrogeons Jérémie Zimmermann et Benjamin Bayart sur cette question .

Publicité
Références

L'équipe

Daphné Abgrall
Collaboration