France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
V. Glad, C. Fauré, S. Jambot, J. Menrath et F. Rouvillois
V. Glad, C. Fauré, S. Jambot, J. Menrath et F. Rouvillois
© Radio France - Th

V. Glad, C. Fauré, S. Jambot, J. Menrath et F. Rouvillois Th©Radio France

Dans le cadre de la Social Media Week, du 7 au 11 février à Paris et ailleurs, **Place de la Toile ** enregistre vendredi 11 une émission en public entre 17h et 18h (30 places, studio 109, entrée porte B, inscription ici, et explications ici), suivie d'une discussion libre entre les intervenants et le public.

Publicité

Le thème : la politesse et bienséance dans les réseaux.

La Social Media Week est une plateforme qui veut "connecter les gens, les contenus et les conversations autour des tendances émergentes dans les médias sociaux". Deux fois par an, des conférences sont organisées dans plusieurs grandes villes du monde. Du 7 au 11 février, ce sera New-York, San Francisco, Rome, Paris donc (sous la houlette de la Netscouade), mais aussi Toronto, Sao Paulo, Londres, Hong Kong et Istanbul.

**La lecture de la semaine **
Apocalypse Bébé : Internet, matrice du récit, à retrouver sur InternetActu.net

"Il y a quinze jours, la lecture de la semaine était un article de Laura Miller, paru dans le Guardian et qui constatait qu’il avait fallu bien longtemps à la littérature américaine pour faire de l’internet une matière romanesque. Ce qui était étonnant, étant donné la part que l’internet avait dans nos vies, et l’ambition de cette littérature de rendre compte de l’expérience du contemporain. J’avais ajouté une conclusion à l’article, expliquant que cette remarque pouvait tout aussi bien s’appliquer à la littérature française. L’article et la traduction ont un peu tourné pendant ces deux semaines, suscitant des commentaires souvent intéressants, qui ouvrent des discussions, proposent des exemples. Bref, je voudrais m’attarder sur un exemple, qui montre à mon sens comment internet peut entrer en littérature. Ca n’est pas le seul, mais il me semble intéressant, c’est Apocalypse bébé , le roman de Virginie Despentes paru chez Grasset fin août dernier."

[...]

**Invités **
Joëlle Menrath , sociologue, directrice du cabinet Discours & Pratiques (spécialisé dans les analyses des pratiques de communication)

Steven Jambot , pigiste à France24 et Radio France Internationale

Frédéric Rouvillois , professeur de droit public et auteur de Histoire de la politesse de 1789 à nos jours

Vincent Glad , journaliste à Slate.fr, étudiant à l'EHESS

Christian Fauré (blog), Principal Entreprise Architect chez Cap Gemini. L’un des animateurs d’Ars Industrialis, association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit. Auteur, avec Bernard Stiegler de Pour en finir avec la mécroissance


Suivez "Place de la toile" (#pdlt)