Le Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, 1943 (produit par la Continental Films)
Le Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, 1943 (produit par la Continental Films)
Le Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, 1943 (produit par la Continental Films)
Le Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, 1943 (produit par la Continental Films)
Le Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, 1943 (produit par la Continental Films)
Publicité
Résumé

Plan Large sur l'histoire complexe et trouble de la Continental Films, société française de production de cinéma, créée par Geobbels sous l'Occupation et qui dirigea des cinéastes tels que Henri-Georges Clouzot, André Cayatte ou encore le comédien Fernandel.

avec :

N.T. Binh (Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)), Jean-Louis Ivani (Journaliste indépendant), Jean-Pierre Bertin-Maghit (Professeur en études cinématographiques à la Sorbonne nouvelle Paris3, membre de l’Institut universitaire de France).

En savoir plus

Sur les 220 films produits pendant ce paradoxal Âge d’or que fut l’Occupation pour le cinéma français, une maison de production s’était taillé la part du lion: La Continental Films. Créée par Goebbels et dirigée par le nazi Alfred Graven, la Continental est une société de production française, aux capitaux allemands et qui comptabilise près de 30 films produits, de 1941 à 1944, avec les plus grandes stars : Danielle Darrieux, Raimu, Pierre Fresnay, Fernandel ou encore Tino Rossi, mis en scène par les grands noms de l’époque : Henri Decoin, Maurice Tourneur, Christian-Jacque, Henri-Georges Clouzot, auteurs de chefs d’œuvre du cinéma français classique tels que L’Assassinat du père Noël, la Main du Diable, L’assassin habite au 21 ou encore Le Corbeau. Plongée dans cette étrange histoire, sous la France Occupée avec le journaliste Jean-Louis Ivani, auteur de Continental Films, l’incroyable Hollywood Nazi chez Lemieux éditeur, en dialogue avec l’historien du cinéma Jean-Pierre Bertin-Maghit, professeur d’études cinématographiques à Paris 3, auteur notamment de Le Cinéma sous l’Occupation, le monde du cinéma français de 1940 à 1946, aux éditions Olivier Orban.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Et la chronique de N.T. Binh sur la sortie DVD de deux grands mélodrames hollywoodiens_: Picnic_ de Joshua Logan (1955) et Soudain l’été dernier de Joseph L. Mankiewicz (1959) édités chez Carlotta.

Publicité
Picnic de Joshua Logan, 1956
Picnic de Joshua Logan, 1956
- Carlotta

Actualités:

Extraits et musiques diffusées:

  • Extrait de La Joyeuse Divorcée, de Mark Sandrich (1934)
  • Extrait de Laissez-passer, de Bertrand Tavernier (2002)
  • Extrait de Premier rendez-vous, d'Henri Decoin (1941)
  • Extrait de l'Assassinat du Père-Noël, de Christian-Jaque (1941)
  • Extrait de La Symphonie Fantastique, de Christian Jaque (1942)
  • Extrait de Les Inconnus dans la maison, d'Henri Decoin (1942)
  • Extrait de La Main du diable, de Maurice Tourneur (1943)
  • Extrait de l'Assassin habite au 21, d'Henri-Georges Clouzot (1942)
  • Extrait du Corbeau, d'Henri-Georges Clouzot (1943)
  • Extrait de Soudain l'été dernier, de Joseph L. Mankiewicz (1959)
  • Extrait de Picnic de Joshua Logan (1955)
Références

L'équipe

Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production
Pascaline Bonnet
Collaboration
Somany Na
Réalisation