Maîtresse de Barbet Schroeder, 1976
Maîtresse de Barbet Schroeder, 1976
Maîtresse de Barbet Schroeder, 1976 - Les Films du Losange
Maîtresse de Barbet Schroeder, 1976 - Les Films du Losange
Maîtresse de Barbet Schroeder, 1976 - Les Films du Losange
Publicité
Résumé

Plan Large sur les routes de nomades de cinéma, avec le cinéaste Barbet Schroeder, l'acteur Reda Kateb, la cinéaste italienne Tizza Covi, le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, et même un poète: Jacques Prévert ...

avec :

N.T. Binh (Journaliste, critique, enseignant de cinéma (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)), Hirokazu Kore-Eda (Réalisateur), Reda Kateb (Acteur de théâtre et de cinéma), Tizza Covi, Barbet Schroeder (Cinéaste).

En savoir plus

Cinéaste nomade s’il en est, d’Ibiza à la Birmanie, très prochainement avec son nouveau film Le Vénérable W. (en salles le 7 juin), en passant par la Nouvelle-Guinée, l’Ouganda, Medellin et Los Angeles, Barbet Schroeder pose ses valises à Paris pour une rétrospective intégrale que lui est consacrée au Centre Pompidou jusqu'au 14 juin Rencontre avec le grand cinéaste de l'ambiguïté, aux Films du Losange, son port d’attache créé il y a près de 55 ans avec Eric Rohmer. Puis entretien avec l'acteur Reda Kateb, qui nous évoque comment il est entré dans la peau et les faces sombres du musicien virtuose, Django Reinhardt, pour le film d'Etienne Comar, en salles le 26 avril.

Mister Universo de Tizza Covi et Rainer Frimmel
Mister Universo de Tizza Covi et Rainer Frimmel
- Zeugma Films

Après La Pivellina et L’Eclat du jour, le duo Tizza Covi et Rainer Frimmel reviennent avec Mister Universo (en salles le 26 avril) et poursuivent avec ce film l’évocation bouleversante d’un monde qui s’en va, et nous entraînent sur les routes des forains en Italie, en redéfinissant la frontière entre la fiction et le documentaire, entre scénario et improvisation. Rencontre avec l'italienne Tizza Covi qui nous explique ce qui fait le sel de leur cinéma singulier.
Et enfin, entretien avec le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, pour son film le plus personnel Après la tempête (en salles le 26 avril) qui explore son territoire de prédilection: la famille.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Et du côté du patrimoine avec N.T. Binh autour du quarantième anniversaire de la mort du poète Jacques Prévert, avec une actualité foisonnante: Les Portes de la nuit de Marcel Carné, sorti en DVD/Blu-ray Pathé, Si j’étais le patron, de Richard Pottier sorti en DVD chez Lobster Films et la publication des 3 scénarios inédits de Prévert, chez Folio Gallimard ainsi que l'exposition Les Prévert en Famille du 17 mars au 18 mai, au Pavillon Vendôme à Clichy.

Les Portes de la Nuit de Marcel Carné 1946
Les Portes de la Nuit de Marcel Carné 1946
- Pathé
Références

L'équipe

Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production
Pascaline Bonnet
Collaboration
Somany Na
Réalisation