Marlene Dietrich (1901 - 1992) en 1932 dans le rôle de Shanghai Lily dans le film 'Shanghai Express', réalisé par Josef von Sternberg ©Getty - Don English/John Kobal Foundation/Getty Images
Marlene Dietrich (1901 - 1992) en 1932 dans le rôle de Shanghai Lily dans le film 'Shanghai Express', réalisé par Josef von Sternberg ©Getty - Don English/John Kobal Foundation/Getty Images
Marlene Dietrich (1901 - 1992) en 1932 dans le rôle de Shanghai Lily dans le film 'Shanghai Express', réalisé par Josef von Sternberg ©Getty - Don English/John Kobal Foundation/Getty Images
Publicité
Résumé

Plan Large sur l’œuvre sulfureuse et luxuriante du cinéaste américain Josef von Sternberg, avec Emmanuel Burdeau, Pascal Mérigeau et Fernando Ganzo.

avec :

Pascal Mérigeau (Journaliste et critique de cinéma), Fernando Ganzo (Rédacteur en chef du magazine "So Film"), Emmanuel Burdeau (Critique de cinéma et auteur).

En savoir plus

Josef von Sternberg est un sommet de l'Histoire du cinéma. Ce qui est fascinant dans sa carrière, c'est qu'il passe de la gloire à la déchéance, puis de la déchéance à la déchéance. C'est un des cinéastes qui compte le plus de films disparus et inachevés. Son parcours est insensé. Pascal Mérigeau 

Josef von Sternberg est sans doute le plus esthète, dandy et fétichiste des cinéastes classiques hollywoodiens, et c'est peut-être pour cela qu'il tourna au Japon son ultime chef-d’œuvre, son meilleur film selon lui : Anatahan, condensé de sa manière, de ses motifs et de ses obsessions, mais aussi échec critique et commercial qui mit un terme à sa carrière. Alors qu'il ressort en salles le mercredi 5 septembre dans une sublime copie restaurée, en version intégrale et non censurée, Plan Large se replonge dans une œuvre exotique et universelle, baroque et proche de l’abstraction, un cinéma de la cruauté et de l’humiliation, mais aussi de l’amour fou et du sacrifice passionnel. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Josef von Sternberg, inventeur en 7 films, de L’Ange bleu à La Femme et le Pantin, du mythe Marlene Dietrich, est un paradoxe, une anomalie : à la fois incarnation du démiurge hollywoodien et cinéaste maudit qui n’eut de cesse de se libérer de la contrainte des studios pour obtenir le contrôle absolu de ses films. De fait, son œuvre, à la remarquable cohérence thématique et stylistique, semble un rien négligée par les histoires du cinéma. Pour y remédier, aujourd’hui dans Plan Large, deux fervents sternberguiens, tous deux critiques et écrivains de cinéma : Emmanuel Burdeau, qui il y a trois ans, a profité de sa résidence à la Villa Kujoyama pour mener des recherches sur Anatahan, en prévision d’un livre qu’on lira peut-être un jour… Et Pascal Mérigeau, auteur dans ses premières années de critique d’un livre sur Josef von Sternberg, et dont Anatahan reste un des films fétiches. 

En fin d’émission, Fernando Ganzo, le rédacteur en chef de notre partenaire So Film, nous raconte comment le milieu du cinéma russe réagit aux persécutions que subissent les cinéastes Oleg Sentsov et Kirill Serebrennikov. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Extraits de films :

  • Anatahan, de Joseph von Sternberg (1953-58)
  • L'Ange bleu, de Joseph von Sternberg (1930)
  • Agent X 27, de Joseph von Sternberg (1931)
  • The Shanghaï Gesture, de Joseph von Sternberg (1941)
  • Anatahan, de Joseph von Sternberg (1953-58)
  • Anatahan, de Joseph von Sternberg (1953-58)
  • Bande-annonce de The Trial : The State of Russia VS Oleg Sentsov d'Askold Kurov (2017)
  • Extrait de la bande-originale de Leto, de Kirill Serebrennikov (en salles le 5 décembre 2018)