Images extraits des courts-métrages d'Agnès Varda
Images extraits des courts-métrages d'Agnès Varda
Images extraits des courts-métrages d'Agnès Varda - Ciné-Tamaris / Arte
Images extraits des courts-métrages d'Agnès Varda - Ciné-Tamaris / Arte
Images extraits des courts-métrages d'Agnès Varda - Ciné-Tamaris / Arte
Publicité
Résumé

Plan Large sur Agnès Varda, cinéaste, photographe, artiste visuelle, autrice d'un cinéma documentaire ludique et inventif, au regard unique et subjectif, en compagnie de Brigitte Rollet et Marcos Uzal.

avec :

Marcos Uzal (Critiques de cinéma, réalisateur), Brigitte Rollet (chercheuse au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines).

En savoir plus

Agnès Varda a eu trois vies, commencé photographe, accompagnant de 1948 à 1960 les tout jeunes Festival d’Avignon et Théâtre National Populaire de Jean Vilar, et désormais plasticienne, ou plutôt « artiste visuelle », comme elle préfère dire, depuis qu’en 2003 Hans Ulrich Obrist l’a invitée à monter une installation à la Biennale de Venise. Sa vie du milieu, c’est bien sûr celle d’une immense cinéaste, précurseure de la Nouvelle Vague avec La Pointe Courte, dès 1954, seule femme de cette bande de garçons avec Cléo de 5 à 7, Lion d’Or à la Mostra de Venise en 1985 avec Sans toit ni loi. Une quarantaine de films de tous formats, tous supports et toutes durées, en noir et blanc comme en couleur, et parfois les deux, de fiction et documentaire, et parfois des deux, qui se jouent des frontières et des genres, cinématographiques comme sexuels, un cinéma vagabond et fragmentaire, ludique et audacieux, qui tient en deux mots : liberté et invention, des formes comme des moyens de production. 

Les multiples lectures de ces films contribuent à la richesse de ses film. Elle a une volonté de dire beaucoup avec peu. Sa virginité en culture cinématographique (contrairement à ses confrères de la Nouvelle Vague) lui a permis d'innover et de tout inventer. Brigitte Rollet

Publicité

En attendant les 15 jours qu’Agnès Varda passera à la Cinémathèque française (du 16 au 28 janvier), Arte sort un coffret de 7 DVD rassemblant les incontournables du cinéma documentaire de l’infatigable glaneuse d’images, et en DVD individuels trois de ses longs métrages récemment restaurés : Le Bonheur, L’une chante, l’autre pas, et Jacquot de Nantes. L’occasion pour Plan Large de se replonger avec Brigitte Rollet, chercheuse en études cinématographiques au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, et enseignante à Sciences-Po, et Marcos Uzal, dans une œuvre à la fois très personnelle, comme un journal intime des différents moments de sa vie, et très ouverte aux autres, notamment à ceux que la société a mis sur le côté, à la marge. 

59 min

En fin d’émission, Marcos Uzal nous évoquera un film rare de Philippe Garrel, prix Jean Vigo en 1982, L’Enfant secret, qui sort, enfin, en DVD et en Blu-ray. En 1979, Philippe Garrel et la chanteuse Nico, avec qui il avait tourné 7 films, se séparent. Ce que raconte le cinéaste dans L’Enfant secret, c’est leur rencontre. Le film, réalisé en 1979, qui lui vaut le prix Jean Vigo, est considéré rétrospectivement comme un tournant dans son œuvre.

Les recommandations de Plan Large 

Coffret 7 DVD Agnès Varda comprenant Les plages d’Agnès (2008) Visages Villages (2017) Les Glaneurs et la glaneuse (2000) Deux ans après (2002_) Mur murs_ (1980 Documenteur (1980) Agnès de ci et de là Varda (2011) est édité chez Arte.

L’une chante, l’autre pas, Le Bonheur et Jacquot de Nantes d'Agnès Vardasortent en DVD individuels et versions restaurées.

Quinze jours avec Agnès Varda à la Cinémathèque française du 16 au 28 janvier 2019

Agnès Varda : le cinéma et au-delà, sous la direction de Roxane Hamery, Eric Thouvenel et Anthony Fiant est édité aux Presses Universitaires de Rennes.

Vedrès et le cinéma, de Laurent Verray aux Nouvelles Editions Place, dans la collection "Le cinéma des poètes"

Extraits diffusés 

  • Le Bonheur, d'Agnès Varda (1965)
  • L'une chante, l'autre pas, Agnès Varda (1977)
  • Documenteur, d'Agnès Varda (1981)
  • Mur murs, d'Agnès Varda (1981)
  • Jacquot de Nantes, d'Agnès Varda (1991)
  • Les Glaneurs et la Glaneuse, d'Agnès Varda (2000)
  • Visages, Villages, d'Agnès Varda (2017)
  • Deux extraits L'Enfant secret, de Philippe Garrel (1982)
  • Extrait de la bande-originale de L'Enfant secret de Philippe Garrel, composé par Faton Cohen (1979)
Références

L'équipe

Antoine Lachand
Antoine Lachand
Antoine Guillot
Production
Marcos Uzal
Chronique
Pascaline Bonnet
Collaboration
Somany Na
Réalisation