Les territoires de la révolution au Caire et en Egypte

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Bénédicte Florin Maître de conférences en géographie à l'Université de Tours
  • Marc Lavergne Géopolitologue, directeur de recherche au CNRS
  • Agnès Deboulet Urbaniste, enseignante à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de la Villette

Ce mercredi 2 février, Planète Terre reçoit trois spécialistes de l'Egypte : Marc Lavergne, directeur du CEDEJ, universitaire internationalement reconnu, coordinateur du groupe d'experts du Conseil de Sécurité de l'ONU pour le Darfour en 2006 (en insert du Caire), Bénédicte Florin, maître de conférences en géographie de l'Université de Tours et chercheuse au sein de l'UMR CRITERES dans l' Equipe Monde Arabes et Méditerranée, et enfin Agnès Deboulet, professeur à l'Ecole d'architecture Paris-La Villette, chercheuse au Centre de Recherche sur l'Habitat dans le laboratoire LAVUE (toutes deux en plateau).

Marc Lavergne n'a finalement pu participer depuis Le Caire à l'émission par téléphone en raison des instructions de réserve qui lui ont été donné, comme à d'autres chercheurs, à la mi-journée par la diplomatie française.

Publicité
La situation en Egypte le 1er février
La situation en Egypte le 1er février

La situation en Egypte, en Jordanie et en Syrie le 1er février ©idé

La révolution égyptienne a d'ores et déjà ses lieux et ses territoires. Les villes et quartiers où vivent les révoltés comme ceux qu'ils investissent dessinent une géographie fine et différenciée de la révolution et de son "peuple".

A l'échelle du pays, il s'agit des villes et du delta, en basse Egypte. A l'échelle du Caire, mégapole de 20 millions d'habitants, seuls certains espaces sont investis par les manifestants ; l'armée a fait son choix dans ceux qu’elle contrôle et ceux qu'elle délaisse ; les révoltés viennent de certains quartiers périphériques et pas d'autres; les pillages sont organisés localement, et renaissent alors d'anciennes formes d'auto-organisation de type villageois. Les conditions d'habitat et la distance au centre sont autant un facteur qu'un révélateur.

***Sur Globe, le blog de l'émission : * **
Retrouvez un nouveau billet de Globe , le blog de *Planète Terre * : " Géographie de l'Egypte et du Caire en révolte".

L'équipe