France Culture
France Culture
Publicité

Convalescence

Poème de** Alain Gheerbrant**

Publicité

Lecture par Laurent Morel-Cléry

Références: **Alain Gheerbrannt, ** **L'homme troué, ** S.Wespieser éditeur, 2010

Né en 1920, Alain Gheerbrant est mort en 2013. Tour à tour éditeur, explorateur, ethnologue, cinéaste, essayiste et mémorialiste, cet homme qui a eu mille vies n’avoue qu’une vraie fidélité : celle qu’il voue encore à la poésie. Depuis son premier recueil, L’Homme ouvert , paru en 1945, jusqu’au dernier texte de la présente anthologie, écrit voici peu, toute sa vie a été une expression poétique. Oscillant entre l’étoile bleue de Hans Arp et le soleil noir d’Antonin Artaud, que tous deux il a publiés après guerre aux éditions K, il n’a cessé d’emprunter des chemins de traverse. Ses nombreux livres en attestent : Orénoque Amazone , paru en 1952, et le Dictionnaire des Symboles , dont la première édition date de 1969, sont parmi les plus célèbres. Le présent recueil, L'homme troué, est à vrai dire comme la face cachée, ludique et poétique, de La Transversale , ses mémoires publiés en 1995. C’est bien le malicieux pied de nez d’un fugueur, qui toujours a résisté à la tentation de se construire son propre piédestal, que de cacher derrière les poèmes qui ont jalonné sa vie la richesse de son itinéraire. (cf. présentation de l'éditeur)