France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Clair de lune

(2 septembre 1828)

Publicité

Lu par Michel Favory

suivi de

Rêverie

(5 septembre 1828)

Lu par Cécile Brune

Poèmes issus du recueil « les Orientales »

INTRODUCTION

« S’arrimer à la poésie de Victor Hugo, comme on s’arrime à une voile par grand vent.

Le souffle est fort, il se prolonge, il invente une grande traversée, océan en mouvement grâce à sa plume alerte, l’histoire, les états d’âme, le 19ème siècle, quel bonheur d’être soi-même un peu encore romantique. Retrouver des poèmes appris à l’école, en découvrir d’autres, force et légèreté de la vague, précision incroyable de celui qui tient la barre. Ou bien, une autre métaphore, gravir la montagne Victor Hugo, passer par les sentiers entre les rochers, s’abriter sous les sapins, trouver des clairières, avancer vers les sommets. Il nous réconcilie avec nous-mêmes parce qu’il semble que rien ne lui fait peur. Merci cher Victor Hugo. »

Hélène Bleskine

Poèmes choisis par Hélène Bleskine

Prise de son, montage : Claude Niort, Pierre Henry

Réalisation : Anne-Pascale Desvignes

Références

L'équipe

Laurence Courtois
Collaboration